Maman débordée

Bébé nostalgie

Une vieille copine vous téléphone. Vous la connaissez depuis toujours. Même si toujours, prend des allures de cours de lycée. C'était l'époque où vous tombiez amoureuse tous les jours, l'époque de la guerre en Irak, l'époque où vous regardiez tellement la Boum que vous vous demandiez pourquoi Pierre Cosso disait "c'est libe". L'époque aussi où tous vos chagrins d'amour laissaient un goût de Haribo. Ensemble, vous n'avez pas fait les 400 coups. Vous étiez sages, un peu fofolles. Vous écriviez des poèmes qu'elle dactylographiait en écoutant Piaf ou Renaud. Et Bruel. Ah, Bruel ! Ensemble, vous n'osiez qu'à peine parler […]

Lire la suite

Si les femmes ont les cheveux fins, c'est à cause de leur mère (parole de coiffeur !)

Vue la crise que nous avait faite M. 4 ans et demi le jour de sa première séance coiffeur, je me faisais des cheveux blancs à l'idée de la première coupe de J. 22 mois. Et pourtant, ce jour là, J. n'a pas usurpé son surnom. A voir ses pauses devant la glace, toutes dents dehors, son port altier que la blouse blanche ne saurait masquer, Princesse lui va décidément très bien. Reste que la coupe, une frange organisée et un centimètre de boucles, j'aurais pu la faire moi même… avec un chouïa de zigzags en plus ! Mais j'y […]

Lire la suite

Manger 5 pâtes et chocolats par jour…

Je comprends pourquoi M. et J. ne veulent manger que des pâtes. Ca donne des forces les sucres lents, ils ont tout compris à la diététique. Sinon, comment feraient-ils pour être si petits et déployer autant d'énergie ? N'empêche que j'aimerais bien que J. 22 mois arrête de fermer la bouche et les yeux quand je lui tends des brocolis. Tout juste si elle ne se bouche pas les oreilles en plus… Et maintenant, avec les paniers plein d'oeufs en chocolat de Pâques, ça devient juste l'enfer. Je vais me lancer dans le moulage. Peut-être qu'en forme de lapin, la […]

Lire la suite

Ca s'enlève comment un pansement sur des cheveux de bébé ?

Le bêtisier chez moi, c'est tous les soirs. Une bonne blague par jour, on ne s'en lasse pas. Aujourd'hui, j'sais pas, pourquoi J. 20 mois avait mal aux cheveux, une soirée arrosée, un truc à fêter ? Son frère a guéri tout ça avec un beau pansement. Quand je pense qu'il veut faire médecine… C'est pas le tout mais comment j'enlève ça moi, maintenant ? 

"Ma-mannnnnn, viens voir !"

J'aurais jamais imaginé que ça pourrait me faire cet effet. Après des semaines à les entendre dire "pa-pa", le bonheur tout simple prenait la forme de deux consonnes si douces et mélodieuses dans la voix rauque de mes amours "ma-man". Enfin ! Qui eut cru que le maman susurré comme un poème deviendrait si vite un cri de guerre, un appel à l'aide répété tellement souvent qu'on croirait un mouvement du Boléro de Ravel. Et y'a des jours où le "MA-MANNNNNNNN", je l'interdirais bien comme un gros mot. Surtout quand je suis sous la douche et qu'une fois sortie toute […]

Lire la suite

Bah alors, encore pas de billet aujourd'hui ?

Bah non. Après deux jours de migraine, un café renversé sur ma robe, une sieste sur le bord de la route parce que trop, c'est trop et bien, le blog arrive en dernier. Alors ce soir, je m'accorde une soirée rien qu'à moi devant les enfoirés. Et quand je dis rien qu'à moi, je sais bien que c'est en communion avec ma copine à moi. D'ailleurs j'y vais, ça commence. Oh, y'a Christophe, ma copine elle va être contente et son bébé va le sentir, il va bouger tout plein. Et comme je suis fatiguée, rien que ça, ça me […]

Lire la suite