Sauf que l’ado dit stylé et pas cool (Raoul. Ce qu’on est #old). Raison de plus pour trouver des trucs cools à faire avec lui.

1. Faire une partie d’Escape game

Joue la comme James Bond, enfermé dans un endroit, avec une heure et pas une minute de plus pour en sortir (à partir de 14 ans souvent). Marche aussi avec le laser game ou le bowling mais c’est moins STYLÉ

2. L’emmener faire du camping à la roots

Sérieux depuis quand c’est cool de faire du camping ?
(Depuis qu’il a fait une nuit blanche sous une tente à Erdeven – poke nostalgique).

3. Aller à un concert avec lui

Ou même à un festival comme le Brive Festival en juillet, qui réunissait tous les idoles des jeunes (Slimane, Soprano, M. Pokora, Arcadia, Black M…) Moi je ne pouvais pas, j’avais montagne:(

4. L’accompagner à la Paris Games Week, le salon du jeu vidéo

Je n’ai jamais compris l’intérêt d’un salon, quel qu’il soit. Mais je crois qu’à la Paris Games Week, on voit des youtubeurs EN VRAI. Mieux que Grévin, donc.

5. Lui apprendre à cuisiner

Juste pour qu’il puisse apporter ses cookies home-made et dire tout haut « C’est moi qui les ai faits ».

6. L’emmener à Londres pour une journée

Merci la promo à 34€. (En vrai, j’habite trop loin de Paris pour faire ça mais j’aurais trouvé ça tellement cool). Bon la promo prend fin le 11 septembre mais il y en a deux fois par an.

7. Lui faire découvrir le karting

Ou n’importe quel sport avec un moteur, même le vélo électrique, élu meilleure activité de l’été par DEUX ados (2x plus crédible). Ou n’importe quel sport de glisse avec un peu de sensations.

8. Regarder un film qui fait peur

(ou La Boum) en gobant des pop-corns. Attention quand même, La Boum pourrait leur faire peur.

9. Faire des trucs de filles entre filles

et des trucs de mecs entre mecs (c’est sexiste ce que tu dis là bla bla bla)

10. Lire en duo le livre de Violette « Guide de survie avec un ado »

Sauter quelques pages du guide qui n’en est pas vraiment un (Dans le désordre, la 70, la 25, la 76. Ah et la 115 aussi #nodrugs). Rire de lui. Rire de nous. Rire ENSEMBLE.

Il y a longtemps qu’avec Violette, j’ai remplacé le verbe lire par le verbe rire.

Ça se confirme. Merci Violette

Et vivement le prochain.