fermeture

Adieu veaux, vaches, cochons !

J’ai la moquerie facile pour les parisiens et leur salon de l’agriculture. Faire venir la campagne à Paris, non mais quelle drôle d’idée ! Il faut dire que dans mes Yvelines natales, on va à la ferme comme on part acheter le pain. L’un de nos QG étant devenu, la Bergerie nationale. Patrimoine historique, si il en est, dont j’ai eu maintes fois l’occasion de parler sur ce blog (comme ici). Une vraie ferme, avec ses apprentis, sa tonte des moutons descendants de ceux de Marie-Antoinette, ses produits du terroir, ses bébés veaux, vaches, cochons. Pourtant il va falloir dire […]

Lire la suite