princes et princesses

« Princes et Princesses », c’est comment ?

Déroutant… et magnifique. Déroutant parce qu’en adaptant pour la scène quatre des contes de  « Princes et Princesses », son long métrage sorti en 2000, Michel Ocelot invente un nouveau genre, entre cinéma, théâtre d’ombres et spectacle vivant. Ne cherchez pas les acteurs, ils sont derrière l’écran. Ou plutôt, cherchez-les, tant ils se confondent avec les décor. « Comment fait donc la fée pour disparaître alors qu’elle est derrière l’écran ?« , « D’où vient cet aigle qui emporte un jeune homme entre ses griffes ? » Magie du cinéma. Sublimée par l’apparition soudaine dans la salle, qui d’un musicien, qui de la vieille femme sur […]

Lire la suite