perles à repasser

Carte de voeux en perles à repasser [DIY]

  La première fois que ma fille m’a vu repasser un de ses t-shirts, elle a hurlé. « Mais qu’est ce que tu fais maman, IL VA FONDRE ».  C’est que chez nous, le fer à repasser sert uniquement à repasser les perles Hama. Dans ce domaine là, on est des champions. Après le pendentif arc-en-ciel ou hommage à Steve Jobs, les dessous-de-verre Todd, voici venu le temps de la carte de voeux en perles à repasser.  ARCHI SIMPLE. Il vous faut :  – des cartes vierges ou un carton blanc tout simplement (j’ai fini comme ça !) – de quoi faire […]

Lire la suite

Hama war (ou comment redonner ses lettres de noblesse aux perles à repasser)

Mes enfants sont des perles. Enfin, en ce moment, ils font des perles surtout ! Des perles à repasser. Capital ringardise, au moins autant que le point de croix, c’est dire. Or il se trouve que je suis une experte en point de croix et que ça m’a donné une idée pour échapper à un énième coeur (ou à sa variante, le papillon). Sur mon calepin à petits carreaux, j’ai crucifié des modèles à partir d’objets en perles existants ou de Space Invaders en céramique (il suffit de compter les carreaux de céramique, pratique). Ca donne des modèles en taille […]

Lire la suite

Perles à repasser : le match Hama vs Ikéa

D’un côté  Hama, l’inventeur germanique des perles à souder*, concept oh combien génial à en juger par le nombre d’heures de tranquillité qu’il peut apporter. C’est qu’il en faut de la concentration pour poser une à une les petites perles ! De l’autre, le copieur suédois, j’ai nommé Ikéa. D’un côté, un papillon Hama pour maman (je suis snob que voulez vous), de l’autre un coeur  Ikéa pour papa (il est romantique, que voulez vous !) Vainqueur du match ? Comme à l’école des fans, c’est papa ET maman qui ont poussé des oh et des ah en allant se […]

Lire la suite