instinct maternel

Ces nouveaux papas qu’on nous envie

A nos fiançailles, j’avais écrit une chanson à mon mari. Ca donnait « tu es le plus gentil du monde, et le meilleur cuisinier au monde… » (à lire avec une voix de crécelle qui vire très, très haut dans les aigus). Ce que je ne savais pas à l’époque, c’est qu’il serait également le meilleur papa au monde. Et que, contre toute attente, j’aurais des problèmes avec ça. Parce qu’ils sont pratiques nos nouveaux papas, à donner le biberon comme si ils tendaient le sein, à se lever la nuit au moindre bruit, à consoler les bleus à l’âme et les […]

Lire la suite