center parcs

J’ai testé Center Parcs sous la pluie…

Center Parcs, comme l’année dernière et l’année d’avant aussi. A un détail près : la pluie qui s’est invitée en non-stop pendant les 5 jours. Pour les novices, je rappelle le concept de Center Parcs : des « cottages » que mes enfants m’obligent à appeler bungalows (en accord avec la loi Toubon – ou alors, c’est mon accent anglais qui est en cause ?) dans un domaine sans voitures et à quelques encablures d’un dôme (que mes enfants appellent la bulle). Et dans la bulle, il y a des piscines chauffées, des jeux d’eau, des toboggans. Pour les enfants, ça ressemble […]

Lire la suite

J’a re-testé Center Parcs en famille

Elles sont ingrates ces deuxièmes fois. Il n’y a plus le plaisir de la découverte et toujours les inévitables comparaisons façon « C’était mieux avant ». J’ai pourtant re-testé Center Parcs en famille. Quasi un an jour pour jour après la première fois  (dont j’avais parlé là). Center Parcs oui, mais cette fois en famille nucléaire (juste papa, maman et les enfants) ET pas au même endroit. Exit la Normandie, bonjour la Sologne. Alors, ça change quoi ? Center Parcs Normandie vs Sologne – les cottages. Les cottages Premium comme le nôtre viennent d’être refaits à neuf, décorés de façon neutre (pas […]

Lire la suite

Alors c’est comment, Center Parcs en famille ?

Je suis sectaire parfois. Center Parcs pour moi, c’était à mi-chemin entre un village de vacances carton pâte façon Disney et un Aquaboulevard géant. L’un comme l’autre ne m’enchantant guère plus que cela, j’avais décrété : moi, jamais à moins que j’ai dit « Je déteste ». Ce qui ne change pas grand chose à la donne. J’étais catégorique comme ça, jusqu’à ce que jolie-maman nous emmène au Center Parcs de Normandie, le papi et la « vieille » tante sous le bras pour une semaine ou plutôt, 5 jours, ce qu’on appelle la mid-week en langage Center Parcien. Tu arrives le lundi 15 […]

Lire la suite