caillebotte

Un dimanche avec Caillebotte (ou un n’importe quel autre jour)

Moi c’était un mercredi par exemple. J’avais rendez-vous gare de Lyon à 14 heures. 20 minutes d’instant de grâce après (tribute to NKM), le RER D me déposait gare de Yerres, à quelques minutes à pieds, encore moins en bus de la propriété du peintre Gustave Caillebotte achetée par son père Gustave en 1860 alors que Gustave a 12 ans. C’est dans cette impressionnante maison de vacances dans un parc de 20 hectares au fond duquel coule la rivière l’Yerres que le futur maître impressionniste s’essaye à la peinture. C’est ici que Gustave peindra près de 80 toiles, dont une […]

Lire la suite