bisous en papier

La provision de bisous de J.

  Il va falloir s’y faire. Il vont devoir s’y faire. A ce que le manque fasse partie de leur vie. Même si leurs deux parents débordent d’amour pour eux, ils auront toujours, eux, le coeur à moitié plein (on a dit qu’on prenait les choses du bon côté) de voir maman sans papa, papa sans maman (et avec une autre…). Ça me tord le bide certains soirs de voir le grand essayer en vain d’appeler son père. De sentir qu’il lui faut sa dose de papaïne même si il lui reste son héroïne (moi ^^) au quotidien. Pour ces soirs […]

Lire la suite