bilan 2013

Non rien

Les amis (et surtout leurs enfants – une ribambelle) avec lesquels j’ai passé les premiers jours de l’année en huis-clos dans une campagne plus perdue que la mienne, avaient un jeu pour le moins agaçant qui consistait à appeler une personne jusqu’à ce qu’elle réponde. Pour finir sur un « non rien » énervant (quoique, le comique de répétition finit toujours par opérer). Au bout du 35ème non rien, je me suis dit que c’était marrant de commencer l’année comme ça. Parce que RIEN, c’est un peu le résumé de mon année 2013. Une année pour rien. Pas extra niveau boulot (pour […]

Lire la suite