On est loin du guignol de bord de mer. Ce guignol là ne tape pas les gendarmes avec sa natte et son noeud papillon. Il est poli, gentil, travailleur.

C’est un guignol dans la plus pure tradition, avec des marionnettes en bois, un vrai décor de théâtre et une histoire charmante, réécrite au goût du jour avec des allusions à l’actualité, pour faire rire aussi le papa ou la maman qui accompagne sa marmaille.

Mais les rires que l’on entend le plus sont ceux des enfants bien-sûr. Des rires sincères, de ceux qui sentent le bonheur simple et qui vous rattrapent une après-midi de printemps gâchée par la pluie. Mais ça rit de bon coeur parce que c’est vraiment drôle, que les acteurs interagissent avec les enfants et qu’ils semblent s’amuser aussi.

Même J. 2 ans et demi, souvent trop petite pour ce genre d’activités a apprécié les 3/4 d’heure de spectacle, assise sur de petits coussins à côté de son frère.

Je recommande donc chaudement le théâtre Guignol de la compagnie Les Petits Bouffons. Par chance, la compagnie se déplace. Je l’ai vue au musée d’Art Naïf de Vicq (78) mais elle a passé l’hiver au Théâtre des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne (92) et sera dès les prochaines vacances au théatre Guignol Anatole du Parc des Buttes-Chaumont à Paris.

Et on peut même y aller et y retourner puisque leur répertoire tourne à chaque représentation !