Je me fiche de savoir si c’est du hip-hop, de la soul ou de la chanson française.

J’aime pas les cases, j’y connais rien. Je sais juste que la musique de Ben Mazué  fait dresser les poils à la maman, la nostalgique, l’amoureuse et même à la rebelle que je suis.

Et puis Ben Mazué, c’est en live qu’il faut le voir. Ecouter ses intros slamées, découvrir ses chansons inédites, plonger dans ses yeux bleus le temps d’un autographe qu’il distribue allègrement.

Gros coup de coeur donc, pour Ben Mazué et son premier album. A tel point que je n’ai pas résisté à aller l’interviewer, après un concert dans mon fief, à l’Usine à Chapeaux, à Rambouillet.

Où il est question de sa chanson « Papa » (le genre de promesses qu’on se fait avant d’être parents façon « Je ne forcerai pas mes enfants à manger des épinards »), de sa reprise de « Mama Lova » d’Oxmo Puccino et de son blog (qu’il n’a pas !) :

Prochains concerts de Ben Mazué à Lille le 7 décembre, aux Mureaux le 14 janvier 2012 puis à l’Alhambra (Paris) le 7 mars. J’en serai, si vous voulez me voir, enfin les voir (lui et ses charmants musiciens) !

Son site : www.benmazue.com

Special thanks à Thomas Clément pour la découverte à la #Nositeparty et à Olivier de Sony Music pour le rendez-vous minute !


PS : déjà début novembre, je conseillais « Les monuments » de Ben Mazué, dans la playlist des blogueuses de Lulu of Montmartre