Oh la vache tu te dis en entrant dans le musée. C’est que ça surprend toutes ces peaux bêtes qui attendent qu’on les enfile. Tu rajoutes un petit serre-tête cornu et te voilà prête pour parcourir l’exposition pour enfants « La vache de Mr Wharol » qui se tient jusqu’au 11 février 2009 au musée en herbe de la Rue Hérold, à Paris.
Et c’est vachement rigolo comme parcours. La première salle à tendance écolo se consacre à la vache, que Wharol à peinte sous toutes les couleurs. Quelle ironie pour M. 5 ans, petit campagnard, de monter à Paris pour apprendre à traire une (fausse) vache, s’étonner devant les multiples races bovines, comparer son poids à celui d’une Marguerite. Et j’en passe, chaque atelier étant très ludique et parfaitement expliqué aux petits à partir de 4 ans.
Changement de décor derrière le rideau vert. Où l’on parle de Wharol, son art et ses excentricités. Où il est question de s’approprier l’art pour mieux le comprendre : enfiler des perruques loufoque, reconstituer le fameux tableau de Marylin, dégommer une image de tomato ketchup, essayer la collection de chaussures ou faire le fou devant la caméra. M. 5 ans a moins accroché à cette salle. J’ai beaucoup aimé les explications des pancartes (et les petits qui savent lire disposent d’un  livret bien fichu).
Marmaille compatible ? trois fois oui, la visite est ludique et intelligente. Alors on file là, signer la pétition pour soutenir le musée en herbe, menacé de fermeture faute de subventions de la mairie de Paris ou on court au musée en herbe, plus simplement ! Toutes les infos pratiques sont ici.