Mes vacances dans le Périgord (chez Odalys Les Côteaux de Sarlat)

odalys-sarlat-vue

Ce n’est jamais simple les vacances, dans le genre « putain, j’ai bossé un an pour CA ». En plus, je suis du genre terroriste de la météo. Pas malin quand on part tous les ans sur l’atlantique.

Cette année, après mes deux semaines « pèlerinage » à Pornic (avec un temps plus qu’aléatoire. Je crois qu’un nuage gris m’a adoptée), j’avais choisi de partir en club. C’était un peu mon garde fou au SENS PROPRE. Pour ne pas devenir folle après deux semaines seule avec deux enfants et une canicule que je n’ai vue que sur Instagram.

Bref. Mon expérience en VVF m’avait plue, alors j’ai cherché quelque chose du mēme genre. J’ai vite remisé VVF Sorges en Périgod et Belambra Les Gouffres de Padirac parce que hors-budget (ce que je regrette un peu maintenant).

Sur la page Facebook du blog, on m’avait parlé d’Odalys alors va pour Odalys Les coteaux de Sarlat, parce que je me suis un peu emmêlée la commande avec celui de Lascaux et qu’il y avait des animations en journée et le soir.

A l’arrivée, j’ai trouvé le village plutôt sympa. Pas très grand, piéton (ce qui est rassurant pour donner un peu de liberté aux enfants). La piscine était grande et bien chauffée. Le mini-golf à dispo. La vue de mon mini-appart (juste une chambre dans laquelle on a dormi tous les trois) était chouette. J’allais avoir ma coucher de soleil thérapie !

odalys-sarlat-piscine

odalys-sarlat-minigolf

odalys-sarlat-chambre

odalys-sarlat-salon

Tu parles. Il fallait que je choisisse LA semaine à orages après des semaines de canicule « la semaine dernière vous auriez eu trop chaud » AHAHAH. Et surtout la semaine ou le responsable des animations à choisi de prendre la poudre d’escampette (bon magicien le mec). Et sans responsable d’animations, bonjour l’ambiance ! C’est simple, il n’y en avait pas. Tout comme le chef du village qui d’habitude prend du micro dans ces cas là. Je n’ai d’ailleurs jamais bien compris qui c’était.

Je vous la fais en accéléré parce que ça m’énerve encore : soirée du mardi annulée sans même avoir été prévenus, soirée quizz avec des animateurs plein de bonne volonté qui découvraient le powerpoint pas fini de leur prédécesseur pendant le show, quasi pas d’animations en journée où annulées parce que pas de participants (vu l’ambiance tu m’étonnes). A part ça, rien de convivial, même pas un bar, un coin café. Bref.

HEUREUSEMENT que mon fils a adoré le club ados. Ouais ados… Ma fille est allée deux demi journées au club enfants pour faire le spectacle, c’était chou.

Les enfants ont passé de bonnes vacances. Moi j’ai pas mal craqué. Si j’avais su, je n’aurais pas claqué 800€ pour ça (+100€ de remise grâce au club Camif).

Et je serais plutôt partie du côté de Lascaux (à une demi-heure de Sarlat) parce que c’est par là que se trouvaient tout ce que nous avons visité. Je fais le guide pour vous :

Lascaux II

Ah ouais quand même. A voir. Que dire de plus ? Ça a beau être une réplique, ça couple le souffle. La visite guidée dure une heure qu’on ne voit pas passer, trop affairé qu’on est à regarder ces animaux peints il y a 15000 ans, sur toutes les parois et à se demander ce que peuvent bien signifier les marques accolées à certains dessins.  Réservation obligatoire en été.

Le THOT et son musée
A faire surtout pour les ateliers. Le musée complète bien la visite de la grotte en mettant en scène des hommes préhistoriques (en train de peindre avec leur pinceau en poils collés sur un os avec de la sève par exemple). Le petit parc animalier ne sert pas à grand chose, sinon à se promener lorsque les enfants font leur atelier.

Les miens ont fait Initiation à l’art rupestre (peinture sur les murs comme les hommes préhistoriques) et Bougie en pierre. Ils ont trouvé ça chouette, surtout ma fille.

Les ateliers coûtent 4€, durent une heure chacun. Il est préférable de réserver mais il restait des places le jour où nous sommes venus.

Cro Magnon 1 / Tro mignon 0…

thot-atelier-peinture-rupestre

thot-atelier-peinture

Quelqu’un aurait de la graisse de vison que j’allume la lumière ? atelier-bougie-thotLa grotte du Grand Roc (la Laugerie Basse) 

Le site témoigne d’une activité culturelle et esthétique sans équivalent dans la région, voire en Europe. Comme c’était un lieu phare pour les hommes préhistoriques, on a retrouvé beaucoup de vestiges ici. A faire en visite guidée pour bien comprendre et surtout, à coupler avec la grotte du grand Roc que nous avons visitée de nuit, à la lumière d’une lampe pour trois, pour vivre la découverte de la grotte comme si c’était nous. Un grand moment, avec une guide fantastique.

laugerie-basse

 

Notez le K-Way toujours à portée de main…grotte-grand-roc

Le château de Puymartin

Visité seule avec ma princesse pendant que mon pas encore ado était au club ados… Et c’est dommage car il y est beaucoup question de mythologie et que mon grand garçon adore ça. Ce château serait hanté par le fantôme de la dame Blanche emprisonnée dans la tour pour avoir trompé le châtelain avec un catholique pendu face à sa lucarne… Il y a de l’idée !

chateau-de-puymartin

Village de Saint Léon sur Vézère

Comme je tenais absolument à déjeuner chez Janine comme le conseillait Till the Cat et que je m’étais cassée les dents le lundi, j’y suis retournée le jeudi, en poursuivant le déjeuner par une promenade digestive dans Saint Léon sur Vézère. Adorable village de pierres, avec des petits magasin bobos et un cours d’eau sur lequel on peut faire du canoé ou des ricochets. J’ai opté pour un cours de ricochets improvisé par le sosie de Matt Damon. C’était graou, même si mes cailloux coulent toujours.

saint-leon-sur-vezere-ricochetsSérieux, on devrait tous apprendre à faire des ricochets à l’école.

Sarlat

Ses pommes de terres Sarladaises, sa pierre jaune, ses animations de rue, son marché nocturne. Je n’ai pas réussi à me libéré un après-midi de beau temps pour aller faire la visite avec l’Office du Tourisme. Dommage.

sarlat-ruelle

Au final, il y a eu de bons moments, vous le voyez, même si je ne repartirai pas chez Odalys (malgré le dévouement des animateurs restants). Quand je lis les vacances de Maman Bavarde chez Ternélia ou de Virginie aux Villages Clubs du Soleil, on était loin de cette ambiance bonne enfant et c’est vraiment ça que j’étais venue chercher. Que voulez-vous, je débute en vacances à 3.

En revanche, je reprendrais bien un peu de Périgord (ou de la Corrèze voisine), avec du soleil en dessert s’il vous plait.

Prochain billet, je vous parle d’Angleterre. Préparez les parapluies, il va y avoir de la pluie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alone trip ou comment je flippe de voyager seule

image

Je déteste être seule. Et encore plus faire des trucs chouettes seule. Dans ces moments là, j’ai l’impression que ces pics de bonheurs creusent encore un peu plus mon ravin de solitude. Même devant les couchers de soleil #mapassion je suis partagée entre l’extase habituelle et la matérialisation du vide. Je déteste quand je m’entends penser comme si j’étais un narrateur passif.

Sachant ça, quelle idée, mais quelle idée j’ai eu de prolonger le séjour en Angleterre pour lequel je devais me rendre juste pour un mariage ? Effet collatéral de l’EVJF ? #hanghover (i’m fluent when i’m drunk)

Maintenant je flippe, de louper mon avion, de prendre le train dans le mauvais sens et de me retrouver dans une bourgade à la Ken Loach, de ne parler à personne, de parler aux mauvaises personnes, de dire un gros mot au lieu de can’t à cause de mon accent pire que frenchy (un jour les profs d’anglais en France auront des vrais accents anglais…), de me tromper dans le taux de change, de me perdre, de ne pas voir ce qu’il y a à voir, de ne pas profiter, de ne pas me reposer, de tout et son contraire en fait.

Je ne sais pas très bien ce que j’attends de ce voyage. Je sais que le nuage qui m’a suivie pendant toutes les vacances continue sa filature. Note à moi même : ne pas oublier mon parapluie. Et j’ai déjà envie d’interpréter ça comme un signe.

Voyager seule pour moi, c’est un peu le bout du monde. Ça n’a beau être que l’Angleterre, on est à des milliers de kilomètres de ma zone de confort.

Je me répète que ça va aller. Take it easy je me dis. Si ça se trouve, je ferai un bon compagnon de voyage Après tout, j’ai fait le mudday ! Je reviendrai peut être avec des égratignures et un goût terreux dans la bouche. Mais je pourrai dire  » I did it » avec l’accent qui va bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fais toi plaiz’ en Corrèze !

correze-colonges-la-rouge

Corrèze c’est un peu comme 2013, ça rime avec rien. Pourtant dans le dico des pubards à la sauce Bravo le veau, ça devrait rimer avec plaisir. Parce que bon sang, ce qu’on s’est fait plaiz’ en Corrèze (et je passe ma rime en douce) avec mes compagnons de fortune : Lilou <3 et les instagrameurs Philippe, Suzanne et Monsieur Pop. J’avais accepté un peu vite le blog trip avant de me rendre compte que… ça tombait le week-end de la kermesse de l’école ET de la fête du village. Alors que je dois être la seule maman blogueuse à AIMER tenir un stand à la kermesse. Avec ça, la Corrèze avait la pression.

D’ailleurs, jusqu’au départ, j’ai cru que je pourrais tenir mon stand puisque La Corrèze, c’est à 4h30 de train de Paris-Austerlitz si on ne part pas de Juvisy comme nous parce que prendre le train sans grève, ce n’est pas l’aventure.Du coup, je n’ai que très peu profité de notre 1er hébergement pourtant si joli : le moulin Vieux de la Roche à Saint Cernin de Larche (accueil au top). En revanche, j’ai heureusement bien dormi dans ma chambre de princesse, vu le programme qui nous attendait le lendemain.

correze-moulin-vieux-delaroche

Jour 1 (amour numéro 1 – les « fans » de Louane auront désormais la chanson dans la tête. Ne me remerciez pas).On a fait des chocolats chez Eric Lamy à Brive-la-Gaillarde, chocolaterie passionnément familiale qui organise des ateliers  à faire avec les enfants (j’aurais bien emmené les miens mais ils avaient fête du village, je vous rappelle. Ils ont aussi fait la fête aux chocolats même pas fondus que je leur ai rapporté).

correze-chocolatier

On a visité (et dégusté) l’incontournable alcool de noix Denoix (je ne m’en lasse pas lasse pas, c’est comme St Michel Chef Chef) – C’est beau une cuisine rangée (message pour moi-même).

correze-denoix

Et puis nous sommes partis visiter Colonges-la-rouge. J’avais failli y aller lorsque j’avais testé le VVF et WAHOU. C’est rouge (tant de beauté m’a coupé l’inspiration). Sincèrement un des plus beaux villages que je n’ai jamais vu. Je serais bien restée là-bas, à ne me nourrir que des pommes de terre Coulongeoises du Cantou (je crois qu’elles gagnent la battle avec les pommes de terre Sarladaises) mais j’avais piscine après la promenade en gabarre à Beaulieu-sur-Dordogne (paye ta journée marathon).

colonges-la rouge

colonges-le-rouge-hortsensias

colongoise

La promenade dure une heure (si il fait chaud, il faut prévoir eau, crème solaire et ombrelle) pendant laquelle on est loin de s’ennuyer puisqu’on nous raconte l’expansion (et la chute) du commerce fluvial.

beaulieu-gabarre

Je crois que c’est ce jour là aussi qu’on s’est arrêté à Argentat où finissent les Gorges de la Dordogne (ou alors c’était le lendemain, c’est quoi ce ciel blanc ???).

dordogne-correze

argentat

Repos bien mérité au Chateau de la Grèze (Tu as vu comme ça rime avec Corrèze ? Coincidence ? Je ne crois pas). Là je ne pensais plus du tout à la kermesse…

chateau-greze-correze
correze-coucher-de-soleil

Jour 2

J’avais commencé la journée par un running aux aurores autour du château. C’est magnifique, il y a même des oies qui te rappellent pourquoi tu cours (#legras). On a poursuivi sur le thème on se bouge en visitant les Tours de Merle perchées sur leur rocher.

correze-toursdemerle

tours-merle-correze-

Comme on avait grimpé, on a pu à nouveau se mettre à table, pour déguster du délicat à base de fleurs aux Jardins Sothys. Les jardins se visitent (les enfants ne traîneront pas la patte avec le carnet d’activités qui vous laissera peut être même le temps de passer à la boutique découvrir la toute nouvelle marque bio Beauty Garden confectionnée à partir des plantes de l’exploitation).

jardins-sothys

jardins-sothys-fleurs

 

Sans transition aucune, nous sommes allés faire de la tyrolienne au dessus du lac de Marcillac-le-Croisille (no photo please, on pourrait croire que j’ai eu peur !). Avant une soirée mémorable comme l’est forcément une soirée qui commence par un apéro figue aux foie gras (mais pourquoi n’en ai-je pas rapporté ?)-Pécharmant…

figues-foie-gras-correze

Jour 3

Après une (petite) nuit à l’hôtel Quercy, en plein centre de Brive. Nous sommes allés visités Les pans de Travassac le dernier ardoisier de France (les toits du Mont St Michel, c’est lui). Ma photo est moche, on ne se rend pas compte de la hauteur incroyable de la carrière mais Philippe en a fait de magnifiques.

pans-travassac-correze

Je ne vous parle pas du pique-nique autour du lac en contre-bas de la montagne Pelée parce qu’il avait déjà un goût d’adieu et que c’est toujours triste de se quitter quand on forme une si bonne équipe. Merci à la team #zecorreze et à Hannah de Weliketravel pour le fun et surtout, surtout à Régine et Séverine de l’OT de Corrèze pour leur extrême dévouement (et leur patience parfois).

Il y aura bien une fête du village l’année prochaine. Un blogtrip comme ça en revanche, c’est unique !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment j’ai passé haut la main l’épreuve des fournitures scolaires (alors que c’était pas gagné !)

image

Depuis toute petite j’adore ce moment où l’on achète les fournitures scolaires. Petits trésors comme autant de promesses pour l’année qui s’annonce.

Mais cette année pour la première fois, j’ai flippé en découvrant la liste de fournitures longue comme un été sans soleil pour l’entrée en 6ème de mon fils (à moins que ce ne soit l’entrée en 6ème de mon fils qui ne me fasse flipper – allô la psy ?). Surtout que j’avais (un peu exprès – jeux confession) rempli trop tard le formulaire d’achat groupé de l’association des parents d’élèves.

image

Heureusement, Top Office m’a proposé de tester son site de commandes en ligne. Et c’était la bonne idée (merci mes fées).
Il n’y qu’à taper les spécificités des fournitures dans la barre de recherche : cahier 24×32 grands carreaux 96 pages AU HASARD et choisir entre les articles que le site propose. On peut les classer du moins cher au plus cher (ou l’inverse mais pour quoi faire ?) Il y a la marque Top Office bien sûr pour laquelle j’ai opté pour pas mal d’articles (gommes, crayons à papier HB, effaceurs, taille-crayons, colles et surtout les cahiers avec couverture plastifiée) mais aussi toutes les marques que l’on trouve habituellement (Clairefontaine, Maped, U-Hu…).

image

On trouve même la calculatrice Texas Instrument Collège+, les écouteurs auriculaires et le cadenas 40 mm. Et surtout le Saint Graal du collégien : le sac à dos Eastpak. Là je me pose une question : comment font-ils pour ne pas repartir avec le sac du voisin puisqu’ils ont TOUS le même (ici en coloris Midnight, PAS NOIR !) ?

image

image

Ne manquaient plus que trois articles : une pinceau brosse n°4, 4 cahiers 24×32 petits carreaux 48 pages et un classeur précisé « solide » que je préférais toucher en vrai.

« Ça va aller vite, il n’y a personne » j’ai dit en entrant dans ma grande surface début juillet. Une demi-heure plus tard, j’avais bien mon pinceau, mon classeur, mais j’avais pris des cahiers grands carreaux et pas PETITS carreaux… Croyez-moi, le muddaym à côté de l’épreuve de la liste, c’est du chiquet !

PS : Et si vous avez un magasin Top Office près de chez vous, vous pouvez aussi leur déposer votre liste et retourner chercher le colis une heure après.

PS 2 : On peut gagner le fameux sésame Eastpak ici jusqu’au 18 juillet, en bricolant un vaisseau, un avion…à partir de fournitures scolaires. Ca se tente !

Bon d’achat offert

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma sirène (avec un cadeau Ilovekoi pour vous)

image

C’est marrant comme spontanément, si on m’avait demandé à quelle princesse Disney ma fille ressemblait le plus, j’aurais dit Raiponce à cause de ses longs cheveux blé ou Rebelle parce que c’est la fille de sa mère.

Et pourtant quand je lui ai demandé de choisir un maillot I love koi dans la collection enfants inspirée des princesses disney, elle n’a pas hésité : celui de la Petite sirène (moi j’étais carrément fan du Pocahontas !).

Et c’est vrai que sous ses airs de princesse aux petits pois, elle a tout de la petite sirène mon Ariel. Cet air contrarié qu’elle promène depuis le premier jour, cette façon qu’elle a d’être avec nous mais toujours un peu ailleurs, ce génie pour la bricole façon fée clochette et cette beauté. Cette beauté.

Pour fêter les 8 ans du blog (dans 10 jours) et ceux de ma sirène (il y a 10 jours ou presque), je vous propose de gagner un des maillots enfants I love koi. J’adore le sens du détail de cette collection hyper originale. Les petites perles et les arrondis façons écailles mais aussi les coloris Disney mais pas trop.

Pour participer, il suffit de me dire le modèle que vous préférez parmi Ariel, Aurora ou Pocahontas et la taille (jusqu’au 8 ans mais ça taille grand (attention à bien vérifier les dispos). Le 8 ans est un peu large pour ma princesse qui met du 10 ans souvent). Vous pouvez aussi liker la page facebook.
Vous avez jusqu’au 29 juillet. Jour de mon blogiversaire ! Bonne chance.

C’est Tchontchong qui remporte le maillot Ariel. Bravo et merci à tous pour votre participation. 

image

image

image

Rendez-vous sur Hellocoton !

La pyjama party des 8 ans

soiree-pyjama-detail

Je n’avais pas prévu de faire une pyjama party. J’avais pensé à une fête dans le jardin comme d’habitude. Sur le thème de la glace AU HASARD. Je suis la Evelyne Dhéliat des anniversaires. Sauf que je me suis embrouillée dans les dates entre la fête de la musique, la pièce de théâtre de J. et son D Day ou plutôt son B Day. Bref tout ça se chevauchait. Et la seule solution qui s’est imposée était la soirée pyjama alors même que j’ai toujours refusé que J. aille dormir chez des copines #lalogique.

Et finalement, ça tombait plutôt bien puisque j’avais l’idée des invitations derrière la tête depuis longtemps.

La décoration

sweet-table-pyjama-party

Comme je ne savais pas trop où je les ferai dormir. Toutes dans la même chambre ou dans deux chambres différentes, j’ai juste décoré le salon et surtout la table, transformée en lit (j’ai suivi la méthode de ce blog). Il n’y avait pas besoin de grand chose de plus tellement ça rendait bien. Notez juste pour faire plus lit qu’il faut deux nappes (j’ai pris la nappe à fleur d’un ancien anniversaire de J. et une nappe en papier unie dans laquelle j’ai découpé une longueur pour recouvrir deux petits oreillers d’avion).

Pour la tête de lit, je vous mets le dos en photo, c’est moche mais on apprend : 1- qu’il ne faut pas peindre, ça fait onduler le carton et on dirait que je fais travailler des enfants. 2- Qu’il faut prendre un carton dans la pliure pour avoir juste à faire des renforts pour que ça tienne debout.

table-lit-dos

Pour le reste, j’ai repris les couleurs des baluchons d’invitation : rose et vert pale. Et comme j’étais frustrée de ne pas avoir les glaces en papier alvéolé que j’avais repérées, j’ai ajouté quelques petites boules alvéolées en guise de centre de table. La guirlande vient du n°1 du magazine Flow.

pyjama-party-verre-deco

pyjama-party-detail-001

De toute façon, c’était vraiment juste de la déco puisqu’on a mangé (avec les jolies assiettes quand même !) sur la petite table du salon devant un film mais j’en dis trop !)

La table-lit a vraiment servi le lendemain pour le petit déjeuner avec des décos archis revues sur Pinterest : les petites boîtes de corn-flakes et leur cuillère, la bocal de shamallows (LE MATIN ?), les petites bouteilles de lait empaillées. Et les tasses personnalisées qu’on avait décorées la veille. Stop le spoil. Mais j’en viens aux animations parce que ça me rassure toujours d’avoir un programme à suivre pour ne pas me laisser déborder.

pyjama-party-deco

pyjama-party-petit-dej

les animations :

La tasse personnalisée avec des feutres pour porcelaine. On fait la même méthode que avec un modèle aux feutres sur papier. J’ai trouvé les tasses (1 euro pièce) et les feutres chez Picwic (un magasin de type Cultura).

mugs-personnalises

La décoration de cupcakes

C’est une activité qu’il y a souvent aux opés blogs auxquelles je ne vais plus. M. (best brother ever) avait préparé des cupcakes « nature » selon cette recette. J’avais ensuite prévu de les décorer avec ce kit et de la crème Vahiné (au chocolat et à la vanille) achetée toute faite dans une douille en grande surface (c’est ça) et des sucres de couleurs. 1er couac, les cupcakes était beaucoup trop petits pour le tablier du kit. 2° couac, j’avais mis la crème au frigo si bien qu’elle était trop dure pour sortir. Une fois la crème réchauffée dans de l’eau chaude, gros succès malgré tout. On a juste piqué les petits coeurs du kit, que certaines ont même demandé à emporter chez elles ! Avec les bougies cupcakes assorties, ça faisait un parfait gâteau d’anniversaire.

cupcake

bougies-cupcakes

Les pizza maison.

En fait le thème cette année était, ce sont les invités qui cuisinent ! Chacune a donc préparé son petit carré de pizza sur la pâte carrée toute prête, comme ça pas de « moi j’aime pas les tomates ». Et on a commencé à regarder le film pendant que ça cuisait.

Le film avec les pop-corns que forcément j’ai oublié de faire alors que j’avais des petits ! Pour le programme, merci Netflix (et Ciloubidouille pour l’idée), on a opté pour Hannah Montana, la Violetta de la dernière décade et c’est chou cette histoire de starlette qui continue incognito sa vie normale.

Je vous passe la nuit parce que 23 HEURES quoi ! (Pardon les parents). Avant le coucher, je leur ai distribué un vrai balluchon cette fois (dans les jolies pochettes Little Cigogne que je gardais dans mon placard des « Ca peut servir »), avec un pyjama 8 (comme 8 ans…..) made in Tati (et China sans doute aussi). Il faut dire que J. Avait voulu écrire « Pyjama er brosse à dents fournis » sur les invits… Donc dans la besace, on trouvait un pyj et une brosse à dents. La petite pochette avec une brosse à dent et deux mini dentifrices Elgydium à la banane et à la grenadine a valu des cris de joies alors je me suis félicitée de ne pas avoir poussé le vice à nouer les petits dentifrices autour des brosses avec un ruban.

pyjama-party-cadeau

pyjama-party-gifts

C’est pas encore fini ? Bah non. Si il y avait une chose à ne pas oublier, c’est bien la photo de groupe avec les 6 minettes habillées pareil ! Mini-photobooth avec des lunettes stars, un micro gonflable et un grand 8 avant d’aller faire pipi-les dents-au lit ! (Et patati et patata…)

photobooth

photobooth-2

Le lendemain, debout 8 heures. Première dispute à 8h10. Je n’avais qu’à les coucher plus tôt !!!

Merci à Sweet Party Day pour la déco.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fail de maman épisode #193 : la petite souris

image

Parfois moi aussi je fais ma craneuse comme les gosses dans la cour d’école. L’autre jour que mon fils avait perdu une dent sans prévenir (d’habitude, elles bringuebalent toujours un peu que j’ai le temps de prévoir le coup), j’ai voulu me la jouer devant la petite souris. Paye ton mythe.

M. presque 11 ans a mis sa dent sous son oreiller. Aparté 1 : jusqu’à quel âge on perd des dents, sérieux ? Aparté 2 : notez qu’à 11 ans on ne remet pas en cause la petite souris dès fois que ça l’empêcherait de passer. Aparté 3 : chez nous la petite souris apporte toujours un livre parce que ça donne de belles dents. Bref. En me couchant j’ai repris la dent et glissé un petit mot HYPER MALIN sous l’oreiller (écrit de la main droite pour tromper l’enfant suspicieux).

Lequel expliquait que la petite souris n’avait pas assez de ses petits muscles pour apporter le gros livre, la suite de La très honorable ligue des pirates (ou presque) dont M. avait dévoré à pleines dents le tome 1.

J’étais HYPER FIERE de moi. Tellement que j’ai crâné sur instagram aussi #hellomonego.

SAUF QUE blogueuse prise qui croyait prendre. C’était oublié que j’avais reçu le tome 1 en avant-première et que le tome 2 n’était pas près de sortir… Dans les dents la petite souris.

Le pire dans tout ça étant que le lendemain, j’ai reçu le Saint Graal de toute la classe de CM2 du village : l’intégrale (édition 2015 enrichie) des manuels Minecraft, autrement dit les 4 tomes de la bible de tout gamer de 11 ans m’aurait fait 4 passage de petite souris. La vie c’est parfois juste une question de timing !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir tout en noir a parfois du bon !

velux

Si ça se trouve, le sommeil, ça marche comme le soleil et peut-être même le bonheur. Il ne s’agirait pas de cramer notre capital trop vite, dès fois que la manne s’épuise.

Tenez, moi, par exemple. AU HASARD. J’ai dormi 10 heures par nuit pendant des siècles. Peu importe les conditions, en voiture, en boîte de nuit, dans un canapé. Je me pensais marmotte ascendant loir. J’étais rien qu’un bisounours de la night.

Depuis 10 ans, c’est fini tout ça. Merci les enfants, merci les soucis, merci mes volets électriques en panne. Maintenant, je sais pourquoi on se dit « Bonne nuit » avant de se coucher. Parce que c’est un cadeau une bonne nuit de sommeil. Mais j’ai réalisé en allant lire les conseils de Velux sur son site « Sommeil parfait » que je ne faisais pas grand-chose pour mettre le marchand de sable de mon côté non plus, entre mes heures de coucher aléatoires (la faute à « je jette un coup d’œil sur Facebook 2 minutes et je me couche…), mon ordi qui me sert de TV au lit et mes volets grévistes. Pourtant, tout ce que je veux c’est dormir !

J’attends le devis pour changer le moteur de mes volets. Et pour l’autre fenêtre, je compte bien poser un rideau occultant en plus des volets, parce que j’ai bien compris comme il était important de dormir dans le noir pour assurer la production de mélatonine, l’hormone qui régule les cycles du sommeil.

D’ailleurs, je me suis toujours demandée pourquoi les enfants dorment avec une veilleuse la nuit. Ca ne donne des scènes du genre « Maman, il y a une sorcière avec un grand nez dans ma chambre » « Mais non chéri, c’est l’ombre de ton Olaf en peluche, rendors-toi vite BONNE NUIT ». Quand on est arrivés dans notre ruine avec notre bébé sous le bras et nos manches retroussées, on a tout de suite installé un store occultant. J’avais installé ça en rien de temps sur son Velux. Et je peux vous dire que si la pièce ne servait pas maintenant de pièce refuge à mes « Ca peut servir », j’irais bien dormir dans le noir du placard le temps que le réparateur s’occupe de mes volets.

velux-store-occultant

Pas de lumière sur les côtés… Et si je l’achetais maintenant, j’aurais le choix entre 56 couleurs de stores ! 

Et le bon plan, c’est le petit jeu rigolo mais facile qui permet d’obtenir de 5 à 15 euros de réduction sur son store occultant Velux, en retrouvant sa promo dans le noir.


 En partenariat avec Velux

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pyjama Party : les invitations

pyjama-party-invitations

Sachant qu’il y avait 6 poulettes de 8 ans à la pyjama party, que la moitié d’entre-elles ne se sont pas endormies avant 23 heures, calculez la taille des cernes du capitaine (moi !).

Je plaisante parce que c’était vraiment une chouette fête. Mais comme je n’ai pas encore eu le temps de trier toutes les photos, je vous fais patienter avec les invitations MEME PAS TROUVEES SUR PINTEREST.

Lorsque j’avais reçu l’année dernière je crois, un communiqué de presse Decathlon en forme de sac de sport, je l’avais gardé en me disant que j’en ferai quelque chose. Et pour une fois, le fameux « Ca peut servir » a servi.

Je m’en suis largement inspiré pour les invitations de la pyjama party en forme de sac.

invitations-soiree-pyjama

invitation-anniversaire-8ans

Pour la réalisation, j’ai récupéré les papiers qui me restaient des invitations fleurs des 6 ans de J. (stockés eux aussi dans le fameux placard des « Ca peut servir »), avec des rubans récupérés de ma grand-mère.

Si on omet la partie couture (merci maman aux doigts de fée), c’est relativement simple, on imprime le texte, on trace des formes de sac baluchon en prenant un gabarit puis on découpe.

Si on ne sait pas coudre (ou qu’on trouve ça trop long…), on peut coller les rubans ça fera le même effet.

Pour ajouter le prénom, j’ai collé mes étiquettes Cath Kidston adorées offertes par Marjo il y a quelques années. Et voilà !

GROS succès. Il fallait voir les poulettes rentrer chez elle avec leur sac sur le bras comme des blogueuses mode !

#######

Je vais faire moi aussi ma blogueuse mode parce que ça ne vous aura pas échappé, c’est les soldes. La tenue La Redoute que je portais , avec ma tunique fétiche en dentelle est soldée. Celle que je porte aujourd’hui aussi (coucou Instagram #ootd) et la combi que je n’ai jamais mise juste parce que je dois faire les ourlets (coucou maman) aussi ! Je vous laisse trouver qui est qui.

solde-laredoute

Robe porte-feuille Jeanne Damas -40% – Combi-pantalon Sézane -40% – Tunique en dentelle Soft Grey -30% (c’est moi le mannequin, le sac « martinet » aussi est soldé ! -30% mais -40% en noir) – sandales à talons Sézane -35%

Et pour les petites filles, bon plan sur l’une des robes préférées de J., avec un message de circonstances… soldée -40% (NB : Sur le site La Redoute, 8€ de réduction supplémentaires des 59€ d’achats avec le code BELLE jusqu’au 04/08 ).

A plus dans le bus, moi je prends le train pour la Corrèze. See you on Instagram.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces petits gestes qui changent la vie #hydreanechangemavie

hydreane

Quand on tient, comme moi, un blog depuis 8 ans, on reçoit beaucoup de propositions de partenariats. Des pas franchement win-win, des qu’on voit jamais parce qu’elles passent dans les spams et des qui s’imposent. Comme cette opé Hydreane pour laquelle je n’ai pas hésité longtemps, tant elle était raccord avec mon esprit du moment.  Hashtag NEW LIFE.

L’idée : s’arrêter chaque jour pendant une semaine sur ces petits gestes quotidiens qui vont changer la vie comme rentrer de l’école à pieds, jeter une pièce dans une fontaine, photographier les éphémères coquelicots, improviser un pique-nique un jour d’école. Autant de petits riens précieux que vous avez pu voir dans mon Instagram, annotés ensuite avec humour par #hydreanechangemavie.

Si tu ne me suis par sur Instagram (c’est mal) Rattrapage :

hydreane-pubhydreane

J’ai un autre petit geste quotidien, celui-là, vous pouvez le voir dans le vidéo que j’ai tournée pour La Roche-Posay (Je suis égérie -guillemets avec les doigts- ET championne de teasing)

J’y raconte aussi pourquoi je suis fan de cette crème à l’eau thermale, qui pénètre ultra vite, hydrate bien comme il faut, sent vraiment bon, me donne un teint de pêche et les yeux super bleus (comment ça je survends ? Regarde la vidéo !).

Voir aussi les vidéos tournées par Deedee et Jouanito (Hydréane convient aussi aux hommes et même aux enfants !), sur le site de La Roche-Posay.

Et vous, votre petit geste quotidien qui change la vie, ce serait quoi ?

Billet partenaire, vous l’aurez compris.

Rendez-vous sur Hellocoton ! Blog commercialisé par