Les vacances de rêve des enfants

chats-santorin

Déjà que je trouvais que c’était un casse-tête d’organiser des vacances AVANT. Maintenant, en famille « recomposée », c’est le Rummiks Kub version Genius, limite, il faudrait que je prenne une semaine de vacances juste pour prévoir les vacances suivantes.

D’abord, il faut trouver des dates. Juillet ? Août ? A cheval ? (En train ? mouahahah). Ce qui veut dire s’accorder avec les ex. Et leurs conjoints. Et leurs ex. Et leurs conjoints. Et leurs ex… (On arrête là ?). Et rapidement la date PLEASE, pour profiter des offres Early Booking* (Première minute – blog conforme à la loi Toubon).

Ensuite, il faut savoir où partir.

C’est comme ça que j’ai fait un sondage auprès des enfants (les 4). Je suis allée les voir genre je suis la fée des vacances en leur demandant à quoi ressembleraient leurs vacances de rêve. Comme ils ont levé les yeux de leur tablette, je me suis dis que j’avais bien fait de poser la question, c’était toujours ça d’écran en moins. Je ne pensais pas qu’ils auraient un avis aussi net sur la question.

Dans leurs vacances de rêve donc, il y a :

Une GRANDE piscine

Une belle vue

Des chambres confortables (Jusque là, que du classique)

Un hammam et un jacuzzi autorisé aux enfants (je crois que notre week-end de love a fait des envieux…)

Un restaurant au sous-sol (je comprends bien l’idée du restaurant, si ça peut leur éviter de mettre la table un tour sur quatre… Mais pourquoi au sous-sol ???)

Des activités avec d’autres enfants de leur âge => club enfant + club ados parce que nous aussi on veut souffler un peu hein.

Une petite ferme pour caresser les animaux (WHY NOT ?)

Une fiesta à la fin (Comme la soirée de la dernière chance à l’UCPA, c’est ça ???)

Un lit superposé (Mais QUI prendra le lit du haut ? Eternel débat).

Une cheminée pour se réchauffer (En plein été donc, on dirait qu’ils ont encore des séquelles de l’année dernière)

Des soirées animées comme les scouts avec des chamallows qu’on fait griller (Ca c’est trop chou, il faut que j’improvise une veillée dans mon jardin dès les premiers beaux jours).

Une télé pour se reposer… Vous avez remarqué ? Ils n’ont même pas parlé du Wifi !!! (Même si pour mon boulot, c’est de facto un impératif).

 

Avec tout ça, on atteint les limites de notre ami google et de tous les moteurs de recherche de vacances existants.

Moi tout ce que je veux c’est un logement assez grand pour 6 (pas de couchage dans le salon), des clubs enfants, faire du sport, une bonne ambiance, faire le moins possible à manger et surtout… DU SOLEIL !

Heureusement que les vacances de février arrivent, je vais avoir deux semaines pour dénicher leurs vacances de rêve ^^

C’est quoi vos critères à vous ? Vous réservez quand ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Saint Valentin : ma sélection d’idées cadeaux pour hommes

saint-valentin-idees-hommes

« Ah bon, tu m’as fait un cadeau ? Mais j’ai rien pour toi, je n’avais pas d’idées… ». Cette sélection de cadeaux pour les hommes faite en live au centre commercial Carrefour de Chambourcy, devrait vous éviter la honte Valentinesque (Ne me dites pas merci).

1♥. Un peignoir Hugo Boss chez Olivier Desforges –
Parce qu’il est tellement moelleux qu’on se croirait en thalasso !

2♥. Un coffret Dimug chez Celio
A offrir avec un petit déjeuner au lit…

3♥. Un sweat Arty Life chez Jules
Parce qu’on irait bien à Berlin avec lui.

4♥. Un jean Kaporal chez Fiesta
Pour lui donner un petit côté James Dean #lesfantasmes

5♥. Des Stan Smith chez Foot Locker - édition limitée en daim rouge
Pour lutter contre la multiplication de Stan Smith blanches. Et parce que rouge passion, bien sûr !

Maintenant que vous avez des idées, vous pouvez sans honte lui forwarder votre wishlist ou à défaut, ma sélection femme pour la Saint Valentin (huhu).

Je vous rappelle que vous retrouverez cette sélection et plus encore dans la vitrine de Saint Valentin du centre commercial Carrefour Chambourcy, dès aujourd’hui et jusqu’au 13 février au soir. Dans le même temps, il y aura aussi plein de cadeaux à gagner. Bonne Saint Valentin à tous !

Billet partenaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Saint Valentin : ma sélection d’idées cadeaux pour femmes

saint-valentin-idees-femmes

Oh ça va, je n’ai pas attendu la Saint Valentin pour mettre plein de LOVE sur le blog. Evidemment, que « c’est tous les jours la Saint Valentin ». N’empêche que je n’ai rien contre une petite attention (il y a des choses très chouettes qui tiennent dans un tout petit paquet…).

Du coup, quand le centre commercial Carrefour de Chambourcy (mes Yvelines toujours mais du côté opposé au mien) m’a demandé de choisir mes coups de cœur pour leur vitrine de la Saint Valentin, j’ai pensé que j’étais leur Homme. Et leur femme. Puisque j’ai pioché des idées pour les garçons et pour les filles. Je commence par les femmes pour lui laisser le temps d’aller acheter mon cadeau, si vous le voulez bien ^^.

1♥. Des dessous chics, évidemment.
Noir et dentelles chez Darjeeling (modèle Désinvolte) ou rouge et plongeant chez Etam (modèle Amoureuse).

2♥. Des sirops gourmands chez Du bruit dans la cuisine
A choisir selon ses humeurs : coquin, sexy ou pomme d’amour ?

3♥. Une crème de massage Skin’Minute chez Body’ Minute
(passage censuré…)

4♥. Des escarpins chez André
GROS coup de cœur pour ces talons de 7 cm hyper sexy avec leur ligne asymétrique et l’aspect croco brillant.

5♥. Un sweet Princesse chez Jennyfer
Parce qu’on est toutes des princesses.

6♥. Un rose éternelle chez Carrefour Fleurs
Rouge – Amour passion. Ces roses durent 3 ans (Beigbeder dirait comme l’amour…) grâce à un procédé de stabilisation. Du coup, on peut les acheter à l’avance et éviter la queue chez le fleuriste la veille de la St Valentin ! #bonplan.

7♥. Un parfum Viktor & Rolf chez Nocibé
Parce que le flacon est joli. A noter qu’on trouve des coffrets variés en magasin.

8♥. Un sac Sala chez San Marina.
En cuir beige, classique mais pas tant que ça avec sa doublure bleu canard et son soufflet à glissière.

9♥. Une robe chemise chez Cache-Cache
Avec un jeu de ceintures assorties pour varier les styles.

10♥. Un boucleur Mira Curl Babyliss chez Bleu Libellule parce que ça change des brushing !

Vous retrouverez donc cette sélection, avec d’autres merveilles (choisies par me, myself and I) dans la vitrine de Saint Valentin du centre commercial Carrefour Chambourcy, du 6 au 13 février au soir. Dans le même temps, il y aura aussi plein de cadeaux à gagner. Parce que quoiqu’on en dise, ce n’est pas tous les jours la St Valentin !

PS : demain, on fait le plein d’idées pour les hommes.

Billet partenaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les étangs de Corot pour un week-end romantique +++ (ou plutôt ****)

ETANGS-DE-COROT-001

Je ne pensais jamais dire ça un jour, mais il y a au moins un avantage aux séparations : ça fait des baby-sitters gratos un week-end sur deux.

Si bien que mathématiquement, tu as 10 fois plus de temps libre avec ton amoureux que tu n’en as jamais eu auparavant (A peu de choses près quoi,  je suis une littéraire, je vous rappelle).

Autant de temps à deux, c’est en soi un cadeau. Ça l’a été encore plus quand Thalasseo m’a proposé de passer un week-end aux Étangs de Corot, un magnifique hôtel Spa à côté de Versailles. Dans mes Yvelines donc, à 20 min de chez moi.

Pas de perte de temps sur la route. L’idéal pour profiter un maximum de ce week-end de LOVE…

 

Profiter du premier petit déjeuner en chambre de toute ma vie.

Même si c’est prendre le risque de renverser son café sur les jolis draps (il y a des petites rayures satinées, c’est trop joli, je veux les mêmes pour chez moi du coup). En revanche, on a été un peu optimistes sur l’horaire du réveil. Parce que le room service à 9 heures, c’est beaucoup trop tard quand on est parents ! On va dire qu’on a eu le temps de profiter encore un peu plus longtemps de la chambre douillette avec vue sur les étangs et la forêt.

ETANG-COROT-SERVICE-CHAMBRE

ETANGS-COROT-PETIT-DEJEUNER

ETANGS-COROT-CHAMBRE

ETANGS-COROT-DECORATION

ETANGS-COROT-VUE

Profiter du jacuzzi, du hammam, de la citronnade et d’un massage.

Les Étangs de Corot, c’est aussi un SPA Caudalie (craquage pour les échantillons dans la salle de bain de la chambre). On a filé au spa dès notre arrivée le samedi. Et malgré la taille du lieu que j’ai trouvé étonnement petit, nous étions seuls et dans le hammam et dans le jacuzzi. 100% détente pendant deux heures. Je ne vous parle même pas du massage crânien au son des canards de l’étang, qui se finit par une serviette chaude autour de la nuque (vous penseriez que je vous nargue).

ETANGS-COROT-CAUDALIE

ETANGS-DE-COROT-JACUZZI

ETANGS-COROT-CABINE-SPA

Profiter du cadre, tellement cosy
Prendre un cocktail au bar et pas du champagne. C’est #old. A ce propos j’aurais dû demander son petit nom au serveur tellement il a préparé mon Cosmo avec passion, en lançant la bouteille de Cointreau comme Tom Cruise période beau gosse.

ETANGS-DE-COROT-COCKTAIL

ETANGS-COROT-DECO-BOUTEILLES

ETANGS-DE-COROT-BAR

Dîner dans les fauteuils club du Café des artistes, l’un des trois restaurants de l’hôtel (il y a aussi un restaurant étoilé « Le Corot »et une guinguette au bord de l’eau qui ouvre aux beaux jours).

CAFE-DES-ARTICSTES-EXT

CAFE-DES-ARTISTES

Flâner dans les jardins ou autour de l’étang.

ETANGS-COROT-JARDINS

STATUE-CAMILLE-COROT

ETANGS-COROT-ROSE

Prendre le temps de s’aimer. Même si ces moments là, par je ne sais quelle alchimie passent 10 fois plus vite que les autres. Je pense qu’ils restent en mémoire 100 fois plus longtemps.

 

Merci à Thalasseo pour ce week-end mémorable. Vous trouverez d’autres offres de thalassos en île de France ici. Je n’aurais pas pensé à aller dans un spa ou en thalasso en hiver. C’est pourtant le moment idéal pour rester confiné, dans la chaleur du hammam ou du jacuzzi, sans le regret de louper le soleil avec lequel j’ai la fâcheuse habitude de jouer à cache-cache. Dans le cas des Etangs de Corot, il est vrai que les jardins manquaient un peu de verdure (on peut les voir en automne ici et ) mais j’ai trouvé une rose <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

La chandeleur revisitée

crepes-chandeleur

J’avoue, il y a bien longtemps que je n’avais pas fait de crêpes. J’avais plutôt tendance à activer le mode feignasse en sortant la machine à mini-crêpes.

Il faut dire que chez moi, le poids des traditions fait 2 kilos. C’est celui du reki en fonte hérité de ma grand-mère. Rien qu’en mettant la pâte dans la poêle, tu risques la tendinite. C’est du sport, les crêpes à la cherbourgeoise… Et comment expliquer que ma mère réussisse mieux les crêpes que moi alors qu’on a la même recette ? (Je vous la donnais ).

Mais j’ai profité que Tefal m’envoie une crêpière toute légère pour balayer les traditions #newlife et me remettre aux crêpes classiques. Pour la recette, j’ai suivi celle qui est écrite derrière ma poêle collector (avec 4 oeufs seulement car j’en avais cassé deux en revenant des courses. Il y a des choses qui ne changent pas…)

pate-a-crepes

Le truc fun avec une crêpière qui ne pèse pas deux kilos, c’est qu’on peut faire sauter les crêpes (avec une pièce dans la main gauche pour devenir riche. Mais comme je suis gauchère, j’ai tenté toutes les combinaisons pour mettre toutes les chances de mon côté).

Mon grand ne m’avait jamais vu faire ça. Alors j’en ai profité pour lui apprendre à faire des crêpes. Il était super fier parce que c’est ludique. Et puis dans la poêle Tefal, ça n’accroche pas comme avec mon vieux reki gondolé. C’est vraiment une activité saine de cuisiner avec les enfants. Quand ils s’ennuient, je leur propose souvent de faire un gâteau au lieu d’allumer les écrans. Fin de la parenthèse mère parfaite.

crepiere-tefal

crepes-faire-sauter

Au moment de manger les crêpes, on a pourtant frôlé le drame avec ma princesse qui n’aime les crêpes qu’avec de la pâte à tartiner (alors que je n’en achète plus). C’était sans compter la petite boite collector Nestlé Dessert envoyée par Tefal qui contenait une tablette de chocolat praliné (celle que vous ne voyez pas sur la photo, parce que dévorée avant). Une goutte de lait, une minute au micro-ondes et on obtient un ersatz parfait de pâte à tartiner.

ustensiles-tefal-chandeleur

quiz-poelant-tefal

Il y a actuellement deux offres en cours pour recevoir la boîte et ses deux tablettes sur le site de Tefal. On peut aussi gagner plein de cadeaux comme des ustensiles de cuisine, une balance collector… sur la page Facebook de Tefal, en répondant au Quiz poêlant.

J’oubliais, la chandeleur, c’est le 2 février. Mais il n’y a pas de date pour faire des crêpes (c’est comme la St Valentin !).

PS : et pour ce qui est de faire sauter les crêpes avec un sou dans la main. Si je vous dis qu’au moment même où j’avais la crêpe en l’air, je recevais un mail pour une mission qui semble bien partie pour aboutir. Je crois que je vais faire mienne cette tradition là !

Billet sponsorisé

PS : les articles collector de ce billet (comme cette balance ultra-précise, qui pèse en grammes, en dl et en cl -pour les littéraires comme moi, c’est parfait- et que l’on peut tarer à souhait) sont également en vente sur Tefal.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tout schuss : éloignez les enfants de ce film.

image

Disons le tout schuss, Tout Schuss est le film le plus nul que j’ai jamais vu. Que ce soit clair, moi, je voulais aller voir le dernier Woody Allen. Mais je me suis facilement laissée convaincre. Parce les horaires collaient. Parce que José Garcia, qui m’avait paru pas si con sur France Inter un jour. Parce que j’avais un passif avec « Comment c’est loin » d’Orelsan qu’on a rebaptisé « Comment c’est long »…

Je savais que ce ne serait pas bien malin comme film mais j’étais loin de me douter à quel point ce serait mauvais. C’est simple, ce  film est tout ce que je déteste. C’est la médiocrité triomphante. La vulgarité. La pompe à fric. Ça sent le bâclé à plein nez. C’est mal joué, surjoué (José Garcia a l’air bourré pendant tout le film) avec des personnages caricaturaux à souhait.

Mais je crois que ce qui m’énerve le plus (parce que oui, je suis sortie très énervée de la séance), c’est que ce film n’est absolument pas tout public comme on pourrait le croire en lisant le pitch du film : José Garcia, écrivain très célèbre mais père démissionnaire se retrouve à encadrer la classe de neige de sa fille de 14 ans pour récupérer le manuscrit de son dernier roman. Pendant tout le film, le père et la fille se font les pires crasses pour finalement se réconcilier (quelle surprise)…

Ça va, c’est un truc d’ados, tu te dis quand t’as des préados qui en ont marre des Disney. Et en fait PAS DU TOUT. Bien sur, ils rigoleront aux scènes de pets (ça va, on s’est tous marrés devant la soupe aux choux). Mais NON.

Pourquoi cette scène qu’on croirait sortie d’un mauvais remake d’American Pie faisant passer la première fois pour une vidéo Jacquie et Michel ? Pourquoi le mot « sodomie », pourquoi les « enculé », pourquoi ce « il va la péter » dans la bouche d’un gamin ?  pourquoi l’accompagnatrice allumeuse ?  C’est grand public tout ça ?

Et pourquoi cet acharnement sur la copine grosse. Trop drôle une grosse qui passe à travers une table. Sans parler des insultes que lui balance José Garcia, l’adulte. Ahahah on rit de bon coeur mais on a dit pas le physique bordel. Vous savez, les adultes, que ça donne de la légitimité au harcèlement ?

Qui sont les adultes qui ont validé ça ? Qui a pris la RESPONSABILITÉ de ça ? De donner du fric pour ça (le CNC, M6…) Parce qu’il est bien question de responsabilité quand on s’adresse à un public familial avec une tête d’affiche si populaire. Qui a décrété qu’on pouvait transmettre ces valeurs nauséabondes à nos enfants ?

J’ai honte. Honte pour tous les enfants qui étaient dans la salle (pleine à craquer) et qui sont ressortis en ayant bien ri, la tête pleine de merdes. Honte pour tous les films qui n’ont pas pu se faire parce que cette clique de médiocres avait déjà pris la thune.

Et je suis en colère d’avoir à mon échelle financé l’abêtissement des masses. Même si mon calvaire aura au moins servi à vous prévenir : n’allez surtout pas voir ce film. Encore moins avec vos ados qui n’en ressortiront que plus bêtes (si en plus ils jouent à Cookie maker, vous pouvez lancer un avis de recherche pour leurs neurones). Je vous aurai prévenu.

Quant à moi, je n’irai plus jamais voir un film avec José Garcia. Quand on est aussi populaire auprès des jeunes, on ne peut pas faire importe quoi pour payer ses impôts/sa toiture/sa Panamera.

PS : et ne me dites pas que je fais de l’élitisme. Certains films grand public me font rire. J’ai ri de bon coeur devant les Profs 2 par exemple. Kev Adams qu’il est de bon ton de ne pas aimer est drôle sans être nuisible, lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stan Smith ou Superstar ?


superstar-stansmith
Quand j’ai rencontré son père, il avait des Stan Smith.
Maintenant c’est lui qui met son 38 dans des Stan Smith.

COMME TOUT LE MONDE j’ai envie de dire pour couper court à la nostalgie.

J’étais à deux doigts de moutonner moi aussi, quand j’ai entendu les voix de la fashion police. « Pas des Stan Smith Isa, tu vas finir sur Stansmithophobie« .

Alors j’ai commandé des Superstar pour mettre un peu de suspens dans le shoesing. Je suis du côté des minorités moi.

Mais je me suis couverte aussi, dès fois qu’il viendrait à l’idée de mon fils de passer de l’autre côté des trois bandes. J’ai fait gravé mon nom dessus ISA (même si j’aurais dû faire graver ISA BELLE… parce que 10 balles les 3 lettres quoi !). Et sur l’autre chaussure du gnangnan qui ôterait à tout collégien l’envie de piquer les pompes de sa mère LOVE IS ALL

superstar-personnalisation

Je me sentais presque d’avant garde avec mes Superstar personnalisées. Et puis mes enfants m’ont rappelée que j’étais née le siècle dernier. C’est là que les voix de la fashion police ont resifflé dans mes oreilles : « t’es pas un peu vieille pour avoir les mêmes chaussures que les copines de ton fils ? »

Pas les mêmes j’ai répondu. Sur les miennes, il y a marqué LOVE IS ALL… Preuve qu’on maitrise mieux la mauvaise foi avec l’âge.

On devient plus frileux aussi. Parce que la fashion police (Help Violette) a oublié de me faire un point chaussettes, ce qui me donne l’air de sortir du siècle dernier malgré mes Superstar. Stan Smith ou Superstar, c’est pareil finalement, pourvu qu’on ait les socquettes.

PS : pour faire personnaliser ses Superstar, il n’y a pas besoin d’être VIP, il suffit s’aller sur le site Adidas de payer 10€ par inscription. Attention, depuis le mac, je ne pouvais pas dépasser les 8 lettres, j’ai dû faire la commande depuis mon téléphone. Pour info, on trouve des codes reduc pour la boutique Adidas sur le net ou en s’inscrivant à la newsletter.

PS 2 : et je fais comme les copines de ma fille aussi, je m’achète des snoods chez Jennyfer. Mais cette fois, je n’ai pas trouvé le moyen pour éviter de me le faire piquer par ma mini-me ! Mon snood est ici, dans la sélection de soldes que j’ai faite pour l’espace Saint Quentin, mon centre commercial régional. Ah et puis on les voit pas sur la photo mais j’ai acheté des socquettes à ma fille aussi… (soon on Instagram)

soldes-hiver-famille

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fan de… #janvier

guirlande-lumineuse-scrabble

Il fallait bien que je fasse honneur à mon tic de langage naissant « ah ouais je suis fan… » (même pas suivi de Patrick Bruel parce qu’en fait non, je ne suis pas vraiment fan de ses reprises de Barbara…).

En vrai (et en janvier) je suis fan de…

Fan de la Birchbox

birchbox-coachclub
Je suis abonnée depuis plus d’un an à Birchox et seule celle du mois de mai dernier m’a déçue parce qu’elle ne contenait aucun produit plein. Pour 13 euros, on y trouve chaque mois 4 ou 5 produits unis par un thème (on peut arrêter l’abonnement quand on veut). Je suis encore plus fan depuis novembre dernier, que la box a fait un petit virage lifestyle en incluant un petit + (un abonnement de deux mois à un club de sport en ligne en janvier…).

Je suis fan du store aussi, sur lequel j’ai trouvé MON parfum (il y a 10% de remise pour les abonnées). Ce mois ci, si j’ai tout compris, il y a un produit en plus dans la box et 5 euros de réduc sur le shop en passant par ce lien de parrainage.

 

Fan de ma guirlande scrabble

guirlande-scrabble

Je voulais moutonner en m’offrant une lightbox A4 et le père Noël m’a apporté cette guirlande personnalisable (on colle soi-même les lettres repositionnables). Je vous avais montré la version Noël sur mon Instagram, en ce moment, il y a écrit « Bienvenue ». Mais je cherche un truc intelligent à laisser en permanence genre  » I love you ». Vos idées sont les bienvenues puisque je suis un mouton ;-)

 

Fan de ce billet de Wonderfull Breizh qui montre comment personnaliser encore un peu plus sa lightbox A4 ou A5 (celle que j’ai failli m’offrir pour ceux qui suivent) et qui me ferait presque regretter de ne pas avoir moutonné ! Fan de Wonderfull Breizh tout court d’ailleurs.

PS : et forcément comme fan de… me fait penser à Séverine Ferrer, j’en profite pour vous parler de l’agence de mannequinat pour enfants qu’elle vient de monter. My Agency recrute toutes sortes de profils, alors cliquez là si vous avez les plus beaux enfants du monde (comme moi quoi !)… 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Netflix : mon avis après un an d’utilisation

image

Un an que je suis abonnée à Netflix parce que (pardon ma no life), les soirées sont longues quand il n’y a personne avec qui trinquer quand les enfants sont couchés (Poke Laure).

Et puis l’année dernière, je m’étais dit qu’une overdose de séries serait parfait pour me vider la tête (je ne connaissais même pas Sex and the city, c’est dire mes lacunes.). Alors, 12 mois après, j’en pense quoi ?

Netflix, c’est quoi ?
Mais d’abord, pour ceux qui regarderaient encore Antenne 2, revenons sur le concept. Netflix, c’est un portail de programmes (films, séries, dessins animés..) que l’on peut regarder de manière illimitée LEGALEMENT (si vous voyez ce que je veux dire) et depuis n’importe quel support (PS4, tablettes, iMac et smartphone chez moi). En gros, c’est le deezer de la télé pour 8€ par mois (1€ de plus si on veut regarder Netflix sur plusieurs écrans en même temps – ce que personnellement je refuse par esprit de convivialité).

OK mais est-ce que ça vaut la peine ?
Chez nous, Netflix a complètement changé la façon de regarder la télé que je ne regardais déjà pas beaucoup. Je n’achète plus du tout de DVD ou de films en VOD, ce qui m’arrivait régulièrement auparavant. Et la petite est un peu trop accro à ses séries à mon goût. Même si les films et séries ne sont pas de la première fraîcheur, le catalogue est mis à jour régulièrement (et il y a quelques fondamentaux comme Retour vers le futur !). Avant de faire le tour des séries, on peut se payer quelques insomnies (j’ai dévoré Dowtown Abbey, Suits, Modern Family…)Et surtout, il y a pas mal de programmes de qualité exclusifs parce que produits par Netflix (les séries Dragons et Croods pour les enfants ou Orange is the new black, Narco… Pour les grands).

Ce que j’aime (et ce que j’aime moins).
On commence par les + :
J’aime l’interface simplissime quelle que soit l’application utilisée, le fait d’avoir des interfaces différentes pour chacun des membres de la famille, mémorisant les goûts et l’historique des programmes de chacun.
On peut choisir la langue et les sous-titres. La VO parce que les voix anglophones sont plus sexy, la VF quand on fait du rangement en même temps.
On peut faire une liste de coups de coeur pour compiler les titres qu’on a envie de regarder.
La présence d’un contrôle parental (dont je devrais me servir… Enfin je me comprends !).
La possibilité de reprendre son programme là où on l’avait arrêté
La possibilité d’arrêter son abonnement quand on veut.
Le mois d’essai gratuit, vraiment gratuit.

Je n’aime pas :
Le classement des programmes que j’ai parfois du mal à retrouver.
La nécessité d’être en ligne pour regarder les programmes.
Le manque de films vraiment nouveaux comme sur Canal+

Et Canalplay ?

J’étais en joie de recevoir une carte d’abonnement d’un an à Canalplay, avec un portage qui aurait mérité un prix MAIS Canalplay n’est compatible avec aucun de mes appareils Android, si bien que je n’ai pas pu tester l’offre, assez similaire à Netflix. Sur le papier, le gros plus est de pouvoir télécharger certains programmes pour les regarder off-line.

Au final, ce n’est pas très bon pour mes addictions (les freelances comprendront) mais j’aurais du mal à me passer de Netflix aujourd’hui. Et ma fille encore plus !

PS : est-il utile de préciser que ce billet n’est ni sponsorisé, ni un partenariat d’aucune sorte ? …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le sel de la vie

Saunier-Le-sel-d-Isabelle--1- (1)

Le sel d’Isabelle…. J’ai pris cette photo lors de mon dernier passage à l’ile de ré. Et depuis, je me pose souvent la question : qu’est-ce qui fait le sel de ma vie ?

Il y a eux, il y a lui. Il y a ce mantra gravé sur mes Superstar de Noël à défaut de le tatouer sur ma peau (mode douillette on). Ce love is all qui succède au forever d’antan ; si précieux parce que je sais maintenant…

Et puis il y a les pincées de sel saupoudrées ça et là, le running, le vélo, ce blog et ses surprises (Berlin, Lyon, la Corrèze, Nigloland, le Parc Asterix et… Dubaï), les bouteilles de vodka qu’on sort du congélo, les côtes de bœuf qui grilleront à nouveau dans le barbecue, les blagues qu’on invente, les vannes qui tombent à l’eau, les mots qu’on se dit et les regards qui en disent plus encore. Les petits grains de folie, les petits grains de bonheur qui empêchent les gros grains d’emmerdes d’enrayer la machine.

Je vous souhaite du sel dans la vie. Des pincées. Des rasades. Pour donner du goût au quotidien trop fade. Pour masquer les aigreurs de la réalité.

Bonne année les amis, IRL ou non. La réalité semble tellement virtuelle parfois.

PS : Et pour le sel, faites gaffe quand même. Je rappelle que selon l’OMS la forte consommation de sodium (> 2 grammes/jour, l’équivalent de 5 grammes de sel par jour) et l’absorption insuffisante de potassium (moins de 3,5 grammes par jour) contribuent à l’hypertension artérielle et à un risque accru de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral. Et surtout la santé hein…

PS2 : En fait, j’ai écrit l’article avant de rechercher ma photo que je n’ai évidemment pas retrouvé dans mes archives. J’ai donc emprunté celle-ci sur ce blog

Rendez-vous sur Hellocoton ! Blog commercialisé par