Pas plus de 4 heures de sommeil

marlene-schiappa-roman

Mais non, je vous rassure, mes enfants dorment bien. A 7 ans et presque 10, il serait temps.

Je voulais parler de « Pas plus de 4 heures de sommeil« , le roman de Marlène Schiappa, qui porte bien son nom puisque je n’ai pas réussi à me coucher avant de l’avoir fini. Déjà hier, j’ai laissé jouer les enfants à la tablette toute la matinée tellement j’étais vissée à mon livre. Nous avons déjeuner à 15h30, si bien qu’on a enchaîné directement sur le goûter (« Ne le dites pas à votre père les enfants »). Je crois que j’aurais pu gagner le concours de la plus mauvaise mère que se livrent à un moment Morgane, Emilie, Assia et Géraldine (un peu comme dans ce film que j’adore où Julia Roberts jouant Julia Roberts remporte la palme de la VDM), les quatre héroïnes du livre qu’on a envie d’appeler, juste pour savoir comment elles vont, une fois le livre fini.

Je pourrais vous résumer l’histoire (deux anciennes BFF qui n’ont plus rien à voir, l’une executive woman, l’autre mère au foyer, se retrouvent par hasard sur Facebook et passent un pacte « je t’aide à entrer dans le monde du travail et toi tu m’aides à entrer dans le monde de la maternité »).

Je pourrais vous dire que c’est un livre qui parle de maternité, de conciliation vie pro-vie de famille, des sujets chers à Marlène Schiappa qui est entre-autres fondatrice de l’association Maman travaille (ses 4 heures de sommeil, Marlène ne les doit pas qu’à ses enfants…). Mais ce serait passer à côté de l’essentiel.

Ce serait passer outre les personnages qui nous ouvrent les portes de leur quotidien, montrant comme l’intime peut être universel, dans un roman, comme dans un blog. Ce serait passer à côté du style si particulier de Marlène avec ses diversions et ses pointes d’humour grinçant là où on ne les attend pas (il faut que je replace l’expression « faire des scoubidous avec ses trompes de Fallope ») et sa malice aussi, quand elle glisse son livre « Eloge de l’enfant roi » sur la table de chevet de la nounou idéale et le bureau de l’association Maman Travaille dans les décideurs d’une campagne Européenne sur la parité.

Ce serait passer à côté de l’essentiel, car l’important je crois, c’est que Pas plus de 4 heures de sommeil réconcilie toutes les mères, les carriéristes, les mamunistes, les parfaites, les décomplexées. Et que ce n’est pas si courant de nos jours.

Ce roman se lit comme un bon film. Bravo Marlène.

Pas plus de 4 heures de sommeil
éditions Stock. 333 pages.
19,50 euros

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rainbow Loom : tuto d’un bracelet en élastiques Fishtail par M. 9 ans !

rainbowloom-fishtail

Ce matin, il pleuvait. Avec les enfants, on ne savait pas vraiment quoi faire à part regarder le ciel et dire « Quel temps pourri ».
Alors qu’on se consolait en faisant des bracelets élastiques de toutes les couleurs, on s’est dit que ça nous occuperait bien de faire une vidéo.

Voilà donc le tuto de M. 9 ans et des brouettes pour faire des bracelets Rainbow Looms Fishtail (c’est le même terme que pour les tresses…).

En résumé, on fait un 8 avec le 1er élastique, on ajoute deux élastiques, on ramène les deux côtés du 1er (qui est maintenant le dernier) au centre des deux autres puis on fait la même manipulation à chaque fois qu’on ajoute un élastique. Il doit donc toujours y avoir deux élastiques + celui que l’on ajoute. Pour finir, on rabat les deux derniers élastiques et on passe le dernier dans un fermoir transparent.

Difficulté : facile. A partir de 4 ans et demi avec l’astuce que M. donne dans la vidéo (sinon, ils oublient d’en faire un côté).
Esthétique : moins moches que les « normaux » on va dire, puisqu’on fait dans le politiquement correct ici !

On trouve l’appareil à deux branches dans certains des paquets d’élastiques vendus 1 euros sur les marchés. Sinon, on peut le faire avec les doigts aussi mais à la longue, ça fait un peu mal (déjà qu’on a mal à la rétine avec ces bracelets). Même si je le confesse, j’en porte deux !

Et je vous quitte avec un lien vers un post de Papa Cube que je trouve tellement bien vu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Préparer la rentrée avec Carrefour #2 (Sponso)

jeu_rentree-carrefour

Alors voilà, je viens de rentrer de vacances. Il fait tout gris. Et je suis prête à parier que là bas, c’est encore le grand bleu. Dans une semaine, c’est la rentrée des classes et je ne sais pas comment occuper les enfants.

Désespérant.

Je me féliciterais presque d’avoir acheté les fournitures scolaires avant les vacances, histoire de ne pas avoir à trop avoir à penser à la rentrée.

Sauf que du coup, j’ai loupé les promos de rentrée comme on peut les trouver dans le catalogue en ligne de rentrée Carrefour, avec la garantie du prix le plus bas sur 200 fournitures scolaires et les 9 autres engagements 100% économiques de Carrefour.

Argh. Pour une fois que j’anticipe ! On  peut toujours se rattraper jusqu’au 12 septembre en créant notre liste de rentrée sur le site Carrefour et en tentant de remporter l’équivalent en bons cadeaux (il y a quand même un gagnant par jour).

Et jusqu’au 26 août, tout internaute qui retweetera le tweet du compte @CarrefourPromo : « #Jeu Envie de faire des économies pour la rentrée ? Soyez gagnant avec la #RentréeCarrefour ! » pourra tenter sa chance pour remporter une Carte Cadeau Carrefour d’une valeur unitaire de 200€ !

De quoi éviter la soupe à la grimace de la rentrée. Et rajouter quelques tubes de colle dans le caddie. Mais que font nos enfants avec leurs tubes de colle ?

catalogue-carrefour

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mère-fille en mode Minorquines

minorquines

Il y a des jours où je me dis que SERIEUSEMENT, j’aurais dû ouvrir un blog mode.

Comme ce jour où j’ai reçu ce mail qui proposait à ma fille de choisir une paire de Minorquines, ces  chaussures inventées par les paysans de l’île de Minorque dans les années 50. 

Comme ça. Genre.

Elle a cliqué et elle a choisi un modèle qui brille tellement que je voulais faire un gif avec (c’est l’été, je fais des gif).

J’étais verte jalouse.

Moi aussi j’en veux. Minorquines is the new espadrilles*, j’ai dit. (Si ce n’est pas une réplique de blogueuse mode ça ?).

Tu vas les mettre quoi, un mois ? Alors que moi, mon pied ne grandit plus depuis 2007. Fin de la conversation.

Point grossesse : saviez-vous que vous risquez de prendre une peinture pendant la grossesse et de ne jamais la reperdre ? Fin du point grossesse.

C’est là que j’ai pensé à faire un look mère-fille comme je les aime.

Mais pas trop parce que je n’ai plus l’âge d’avoir les pieds qui clignotent ! Alors j’ai pris rouge. Rouge passion. Comme la robe de ma petite fille modèle. Comme les fraises de Pornic. Comme un petit bout de mes vacances.

wpid-download_20140818_194146.jpeg

minorquines.jpeg

* sauf que c’est nettement plus confortable parce que la lanière tient bien le pied, elle. Du coup on peut faire du vélo et de la corde à sauter avec. En plus le cuir est souple, c’est simple, on les adore nos Minorquines.

Chaussures offertes par la marque. Je porte le modèle Avaraca Velvet Rosso

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des amandes contre les petites faims (Sponso)

amandes-faim
C’est toujours le grand n’importe quoi le rythme des vacances. On file à la plage à pas d’heure, on oublie le goûter, on dîne tard… si bien que les « maman j’ai faim » pleuvent à n’importe quel moment de la journée. Pire que le « c’est quand qu’on arrive » sur la route des vacances.

Comme toutes les autres mamans,  j’ai la parade pour tenir le coup toute la journée : je sors ma jolie petite boîte pleine d’amandes. Les amandes sont une source de 15 nutriments essentiels  incluant protéines, fibres, calcium, vitamine E et même de magnésium pour lutter contre la fatigue de la journée. Un coup de barre ? Une petite faim ? Mangez quelques amandes et elles vous permettront d’affronter la journée !

amandes-petit-creux

Que demander de mieux ? Les amandes n’ont pas d’impact sur mon poids. En effet, une étude récente a montré que l’apport calorique et le poids corporel des participants ayant dégusté 43g d’amandes par jour (soit une poignée) au cours de la journée (pendant 4 semaines) demeuraient semblables à ceux n’en ayant pas consommé*.

En résumé, les amandes sont délicieuses, prennent soin de moi et m’aident à être toujours une super maman, que demander de plus ?

*1Tan, S-Y. and Mattes, RD. 2013. Appetitive, dietary and health effects of almonds consumed with meals or as snacks. Eur J Clin Nutr DOI#10:1038/ejcn.2014.184

Billet Sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma nuit avec les loups à Planète Sauvage (44)

planete-sauvage-yourte

Je vous avais dit ici, l’année dernière, comme nous avions aimé notre safari au parc Planète Sauvage (à 30 minutes de Nantes et de Pornic, où je passe mes vacances).

Cette année, nous avons franchit encore un pas de plus dans l’aventure en passant une nuit sur place, dans une yourte, au milieu de la plaine mongol, de yacks et… des loups.

Un programme un peu dingo qui commence en fin d’après-midi par le coucher des bêtes en 4×4 sous les explications d’un soigneur (des bétaillères qui remuent beaucoup, attention si vous êtes enceinte ou avec de très jeunes enfants). Si le mouvement avec les voitures n’est pas propice aux photos, il permet de voir les animaux qui restent le plus souvent tapis dans la journée, surtout si il fait chaud, comme les lions que nous avions à peine aperçu la première fois.

S’en suivent un dîner mongol très dépaysant (mais pas forcément très bon) dans une grande yourte, où les enfants peuvent se déguiser ou jouer aux osselets, puis une veillée au coin du feu, contée par un guide qui nous aide à reconnaître les cris dans la nuit.

Le LE-ONNN du paon.
Les pleurs du souffre-douleur de la meute de loups.
Les mugissements du lion.

Très impressionnants pour les petits.

(et la musique de la fête nationale du village voisin… vérifiez ça si vous comptez réserver !).

Pour vous donner une idée de l’ambiance, je vous ai fait une petite vidéo d’1 min (c’est les vacances, je fais des gifs et des vidéos !), j’espère qu’elle vous plaira :

 

Safari « Camp mongol » à Planète Sauvage from Isa-monblogdemaman on Vimeo.
Musique : Rokia Traore – Kanan Neni

Le lendemain (je n’ai même pas entendu les loups et les lions tellement j’ai bien dormi…), nous avons repris la voiture pour faire le circuit Safari classique. Il pleuvait, ce qui nous a permis de voir plus d’animaux que la dernière fois, paradoxalement.

Re-spectacle des dauphins.

Re-village de Kirikou qui s’appelle désormais réellement comme cela puisqu’il a été scénarisé avec les éléments du films. On peut découvrir le jardin de Kirikou (celui qui se fait détruire pas la hyène, oui !) ou se faire arroser par les fétiches pendant qu’on filme par exemple !

Pour les réfractaires à la vidéo, voici une visite en photos :

planete-sauvage-interieur-yourte

yourte-planete-sauvage

planete-sauvage-tigre

planete-sauvage-nandou

oryx-algazelle

planete-sauvage-lion

kirikou

planete-sauvage-kirikou-feticheUn grand merci à Planète Sauvage pour l’invitation

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Occuper les enfants quand il pleut…

crystal-flowers-sentosphere

Quand il pleut comme vache qui pisse comme aujourd’hui (arrêtons-nous un instant pour constater la supériorité de la langue anglaise. « It’s raining men », c’est quand même plus enthousiasmant comme expression). Bref.

Quand-il pleut des cordes à se pendre et qu’on ne peut pas aller faire du poney comme prévu, qu’est-ce qu’on fait ?

On ressort les cadeaux d’anniversaire des copines qu’on n’a pas encore eu le temps de tester.

 

Le kit Crystal Flor de Sentosphère

Comme le Crystal Flor de Sentosphère. Un kit qui permet de faire des fleurs qui ressemblent à des fleurs en cristal COMME SON NOM L’INDIQUE.

Notre avis : ça a occupé pendant une heure frère et soeur (10 et 7 ans), ce qui est assez magique. Il faut d’abord entourer un fil de fer sur un étalon pour donner au fil la forme d’une feuille ou d’un pétale que l’on met ensuite sur le support. Il y a deux supports, on peut donc faire deux fleurs à la fois.

On peint ensuite le tout avec un stylo peinture qui deviendra comme le cristal au bout de 12 heures. C’est un peu ça le hic. A l’heure qu’il est, je suis tellement frustrée de ne pas voir le résultat que j’ai déjà bousillé une feuille en essayant de l’enlever (au bout d’une heure donc…).

Le truc en plus, la Patarev livrée avec pour faire les pistils les a occupé une bonne demi-heure de plus après (alors qu’il n’y a que du jaune) ! Je vous avais parlé là de la Patarev, il y a 100 ans… en 2009 !

 

Les feutres pour porcelaine Edding

peinture-porcelaine-edding

J’ai gagné ces feutres pour porcelaine Edding sur le blog Expressions d’enfants il y a plusieurs mois. J’ai acheté des mugs (1 euro pièce) puis cassé un mug… Seule ma princesse de 7 ans a donc testé l’activité, un jour où son frère vaquait ailleurs.

Comme je savais que j’allais devoir supporter le mug pendant longtemps (sauf chute malheureuse…), j’ai voulu faire les choses bien :

1- On cherche des couleurs équivalente aux Edding dans nos feutres habituels.

2- On dessine un croquis sur une feuille (j’ai vite fait crayonné les contours du mug).

3- On se lance.

Notre avis : c’est chouette de pouvoir effacer tout de suite avec un sopalin sec si on se trompe.

Je regrette qu’il n’y ait pas de feutre noir dans chaque lot de couleurs, ça manque un peu pour faire les contours par exemple.

Au final, ça donne ça


mug-porcelaine

(oui, c’est l’été, je m’amuse à faire des gifs ) Notez quand même le détail choupi : le monsieur a rapporté son sac à main à la dame. Elle l’avait oublié !
En revanche, je ne sais pas où les feutres s’achètent !

Je ne vous parle pas des Rainbow Looms, on est d’accord ! Et sinon, ça va, vous, avec la pluie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

ECHO, c’est comment ? [cinéma]

echo-affiche

En ce moment ma fille de 7 ans ne veut plus regarder de dessins animés. Maintenant qu’elle a deux dents en moins, elle veut voir des films de grands qui ne font pas peur. Comprendre de vrais films avec de vrais acteurs comme Retour vers le futur, Indiana Jones ou tous ces vieux films familiaux qu’on avait pris plaisir à lister .

Des films comme ECHO. Un E.T des temps modernes qui raconte l’histoire de trois copains d’une dizaine d’années, qui partent dans le désert sur leurs vélos pour sauver leur lotissement menacé par la construction d’une autoroute. Leur route croise celle d’Echo, un petit extra-terrestre mignon qui ne demande qu’à rentrer chez lui. Et celles de méchants qui ne veulent pas que du bien à tout ce petit monde…

Moi qui ai une tendance nostalgico « c’était mieux avant », j’avoue que ce film m’a malgré tout laissée chabada. Grâce aux personnages attachants, aux profils atypiques, avec des failles presque béantes, Tuck l’artiste extraverti, Alex l’enfant adopté et Munch le génie tendance autiste du groupe, sans oublier la fille pas fifille. On est loin des familles parfaites et formatées des films des années 90.

Dans le traitement du film aussi, on est bien en 2014. A l’heure des portables et de youtube. On croirait le film est tourné à la mano par les copains. Ce côté artisanal nous plonge bien dans cette histoire de gosses qui parle d’amitié et qui donne envie à notre mesure, de nous bouger pour changer le monde.

En revanche, j’ai bien expliqué aux enfants que C’EST UNE TRES MAUVAISE IDEE DE PARTIR DANS LE DESERT COMME CA. Que les parents, ils auraient peut être trouvé ça fun d’accompagner leurs enfants dans l’aventure. S’ agirait pas qu’ils partent en vadrouille au moindre message chelou sur mon portable hein !

 

ECHO sortie le 30 juillet.

Pour toute la famille, à partir de 7 ans.

PS : un petit bemol toutefois, je ne suis pas experte mais je crois que le doublage du film n’est pas top. Il mérite d’être vu en VO, dès fois que vos petits génies seraient bilingues ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma liste de rentrée avec Carrefour (Sponso)

liste_rentree-e1405935071343

A l’heure où je vous écris, je suis dans un café avec le wi-fi (st Graal) face au petit port et les enfants au Club Mickey. Autant vous dire qu’on n’est pas pressés que ce soit la rentrée. Même si on est prêts !

Courses de rentrée ? Check. Dès le 1er jour des vacances. Et je peux vous dire qu’on se sent léger, léger. Même si cette année, c’était service minimum niveau fournitures, puisque l’école des enfants fourni presque tout. Pour le petit matériel restant, on récupère quasiment tout le matos de l’année dernière. Ne manquaient que :

- les  stocks de tubes de colle, de stylos rouge, vert, noir, bleu et de crayons à papier HB, dans lesquels je vais piocher toute l’année quand je vérifie les trousses. ASTUCE

- une règle de 30 centimètres pour M. parce que la règles incassable l’année dernière, c’était la fausse bonne idée. Ca se tord tellement que tu ne peux pas faire un trait droit !

- les cahiers de texte, seul détail que les enfants ont le droit de choisir joli et pas seulement solide !

Et c’est tout. Même pas de quoi faire mumuse avec l’application Liste de rentrée du site Carrefour (vous savez comme j’aime les listes !!!). Pourtant c’est simple, on choisi le niveau des enfants (diable, tous mes bébés sont en primaire…), on coche, on décoche et ensuite, on trouve les prix les plus attractifs. De quoi faire des économies pour se payer des glaces sur le port !

D’autant plus qu’en créant sa liste entre le 15 juillet le 12 septembre, on peut remporter le prix de sa liste en carte cadeaux. On en viendrait presque à remercier l’instit qui a fournit une liste de trois pages !!!

Et vous votre rentrée, vous la préparez quand ?

PS : et je réalise que l’année prochaine, je ferai ma première rentrée au collège. Je sens que vais moins parader…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Anniversaire reine des neiges – les animations

reine-des-neiges-olaf

Si je vous dis que même pas une fois j’ai entendu « Libérez,  délivrez » de l’après-midi « anniversaire Reine des neiges« ,  vous me croyez ? Et pourtant c’est véridique. Elles n’ont pas eu le temps !

J’avais écrit une petite histoire pour relier entre eux les différents petits jeux que j’avais prévu. Tu penses bien que j’ai perdu la feuille de papier sur lequel je l’avais noté. Mais en gros, ça donnait ça :

La couronne princesse des neiges

anniversaire-reinedesneiges-couronne
La veille, j’avais découpé des couronnes (et des bois de rennes pour les garçons) dans de la feutrine épaisse. J’ai ajouté le reste de ruban utilisés pour les invitations Reine des neiges. Et au fur et à mesure que les enfants arrivaient,  ils pouvaient décorer leur couronne avec les brillants qui avaient aussi servis pour l’invitation et des lettres autocollantes pailletées Hema. Ca rendait super chouette sur la photo de groupe.

Une fois les reines de neiges au complet, nous avons reçu un mysterieux message. « Au secours, je me suis perdu. Signé Olaf. »

Olafs en chamallows

animation-reinedesneiges-olaf
« Vous savez qui est Olaf ? Mais oui, c’est le bonhomme de neige d’Elsa ». On montre son portait et c’est le moment de fabriquer des Olaf avec des chamallows (2 tailles), des mikados, des pépites de chocolat, des gelly beans orange et un cure dent. C’est marrant, même si après,  on le mange

Les flocons en papier

anniversaire-reinedesneiges-flocon
« Il n’est quand même pas très en forme Olaf. Que lui arrive-t’il ? Qu’est-ce qu’il ne doit surtout pas faire ? Voilà,  se mettre au soleil. Nous devons l’aider. Il faut faire neiger. Comment ? »

On montre aux enfants comment faire des flocons en prenant un bout de papier plié en 4, sur lequel on a tracé un V au niveau ezs plis. Ils n’ont plus qu’à dessiner leurs motifs sur le V et on découpe ! (pour tout le monde, pas la meilleure idée de cet anniversaire, j’en conviens).

La queue de l’âne version le nez d’Olaf

anniversaire-reinedesneiges-olaf
« Voilà,  Olaf se sent mieux ! Mais ce n’est pas encore tout à fait ça.  Il lui manque encore quelque chose. Qu’est-ce que c’est ? » Et eux tous en choeur : le neeeeez !  Comme je n’avais pas anticipé le papier orange (j’ai tout préparé la veille avec la gentille vieille tante des enfants), les enfants ont colorié eux mêmes les nez avant de marquer leur prénom dessus. Ce qui les a étonnement enthousiasmés.

Je passe sur le succès de la queue de l’âne. Les enfants doivent bien viser, les yeux bandés.

La tresse d’Elsa et le costume d’Olaf

tresse-reinedesneiges-animation
Ensuite je ne sais plus comment j’ai intégré à l’histoire une animation que j’avais rajoutée le matin même en tombant sur des vieilles pelottes de laine jaunes que ma mère m’avait données dans ma période tricotin. J’ai enroulé la laine avec mon avant bras comme on enroule un boot de bateau, j’ai fait un noeud à un bout et j’ai donné des coups de ciseaux à l’autre extrémité pour dédoublonner les fils. par équipes, il fallait faire le plus vite possible la tresse d’Elsa. Gros succès,  les filles se les sont accrochées sur la tête.  J’ai dû en refaire pour celles qui n’en avaient pas.

deguisement-olaf-reinedesneiges

Puis toujours par equipes, il fallait déguiser un copain en Olaf avec du papier toilettes (c’est pas écolo oui je sais…), des ronds noirs découpés dans des rouleaux de papier toilettes Renova et ajouter un nez (rose… car je n’avais toujours pas anticipé le papier orange…). Ca donne ça. ..

Les blocs de glace de Christophe

animation-reinedesneiges-glacons
« Voilà,  on a retrouvé Olaf. Il faut le rapporter au château maintenant mais il faut d’abord traverser le lac gelé et sonner un coup de main à Sven ».

Dans mon arbre, j’avais accroché des « glaçons ». Des babioles emballées dans du papier bulles ! J’avais prévu de les faire couper les cordes les yzux bandés comme à la kermesse mais comme je trouvais que ça devenait long j’ai écourté.  Ils n’avaient qu’à décrocher leur glaçon.

La piñata

reine-des-neiges-pinata
Plus rien ne nous séparait du château.  C’est la fête. Place à la pinata, un modèle château Sweet Party Day pas reine des neige sur lequel j’ai simplement  rajouté des flocons. Normalement, avec ce modèle,  chaque enfant tire une ficelle à son tour jusqu’à ce que l’on trouve la ficelle qui fasse tomber les bonbons mais j’avais peur que la ficelle gagnante ne soit tirée en premier alors je leur ai fait tirer tous en même temps sur une ficelle. On a recommencer trois fois avant d’avoir le trésor : des rouges à lèvres bonbons, des sifflets bonbons Sweet Party Day aussi, des carambar atomic et des têtes brûlées.

pinata-reine-des-neiges

Il n’y avait plus qu’à apporter le gâteau à étages et à chanter. .. non, non, toujours pas « Libérez,  délivrez ». Mais joyeuse anniversaire ma formidable princesse !

 

PS : et pour finir, maquillage imposé « flocon »  au pinceau, en attendant que les parents arrivent.

anniversaire-reinedesneiges-maquillage

 

Lire aussi :

Les invitations Reine des neiges
Anniversaire Reine des neiges : la déco 

Rendez-vous sur Hellocoton ! Blog commercialisé par